Réconciliation-Côte d’Ivoire : « le malaise est profond », selon Mgr Siméon Ahouana

91 0

© Afreepress (Lomé, le 21 avril 2016)-La Commission nationale pour la réconciliation et l’indemnisation des victimes (CONARIV) a remis au cours de cette semaine son rapport au chef de l’Etat ivoirien Alassane Dramane Ouattara.

Le président de cette institution, Mgr Siméon Ahouana, a profité de l’occasion pour donner l’état de la situation en Côte d’Ivoire et  dire ce qu’il faut faire pour une véritable réconciliation entre les fils et filles de ce pays ouest africain.

« Le malaise est profond et il convient, à présent, de mettre un accent particulier sur les initiatives en faveur de la réconciliation. Malgré une élection présidentielle apaisée et les nombreux efforts en faveur de la réconciliation, les poches de division demeurent, les cœurs sont encore chargés de rancœurs, de frustrations, d’amertumes et d’esprit de vengeance », a-t-il relevé au cours de la cérémonie de remise du rapport.

En réponse à ces propos, le président ivoirien a fait la promesse de faire tout ce qui en son pouvoir en faveur de la réconciliation et du renforcement de la cohésion sociale.

Le processus de réconciliation a été lancé par les autorités ivoiriennes, suite à la crise post-électorale de 2010-2011, crise qui a conduit à la mort de plus de 3.000 Ivoiriens en cinq (5) mois de violences.

Il faut dire que la CONARIV a succédé à la Commission dialogue, vérité et réconciliation (CDVR).

Bernadette A.

Lire Aussi :   Bataille rangée au sein du parti de la Renaissance du Benin

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *