Mgr Kpodzro accuse le service des passeports de manœuvrer pour l’empêcher d’aller se faire soigner en Europe

103 0

©AfreePress-(Lomé, le 9 janvier 2020)- Mgr Philippe Fanoko KPODZRO indique dans une note parvenue mercredi 8 janvier à AfreePress, avoir fait pour la troisième fois consécutive, le déplacement de la direction du service des passeports de Lomé dans le but de réclamer le passeport de son assistant bloqué par les « autorités de notre pays ».

Pour le prélat, cela est fait dans le but de l’empêcher de se rendre en Europe pour des raisons de santé.

« Ceci est une violation de trop des droits de l’Homme de ce régime cinquantenaire qui résiste à toute exhortation des Hommes de bonne volonté à quitter le pouvoir », s’indigne l’homme de Dieu qui indique que son voyage est organisé en vue de lui permettre de se faire soigner pour ses problèmes auditifs et de mobilité sans compter ceux de la prostate.

« En refusant de délivrer le passeport, qui est un droit à tout citoyen, à son assistant, le régime se rend coupable d’un acte supplémentaire de violation des droits de l’Homme qui peut être préjudiciable à la vie du Prélat, d’où le caractère criminel de cet acte que toute la communauté des Hommes et Femmes épris de justice doit se mobiliser pour dénoncer avec la dernière rigueur », indique le communiqué ».

Il faut rappeler que Mgr Philippe Fanoko Kpodzro est artisan de la désignation par une partie de l’opposition, d’un candidat unique devant la défendre aux prochaines élections présidentielles. Ce candidat est l’ancien Premier ministre Agbéyomé Kodjo Messan.

A.Y.

Lire Aussi :   Akila Esso Boko a-t-il eu peur de Gilbert Bawara au point d'annuler son débat sur radio Kanal K ?

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?