Tchambakou Ayassor a une foi infinie en l’encre indélébile et tient à le faire savoir à tous

89 0

©AfreePress-(Lomé, le 1er février 2020)- Le laboratoire de chimie des eaux de la Faculté des sciences de l’Université de Lomé, a présenté samedi 1er févier 2020, les résultats de ses analyses sur un échantillon de l’encre indélébile réceptionnée le 20 janvier dernier par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

Selon les responsables de ce laboratoire, l’encre qui permettra d’identifier les électeurs le 22 février prochain, commandée par le CENI est de « qualité requise ».

« Ces analyses ont été faites pendant 10 jours et nous vous avons envoyé les résultats ; et ces résultats indiquent que les encres que vous avez reçues et que nous avons analysées, contiennent des teneurs maximales en principe actif requises pour être utilisé au cours des élections, donc autour de 25% de teneur en principe actif. Les teneurs en principe actif, ce qui est dit généralement pour les élections c’est entre 5 et 25%, donc l’encre que vous avez reçue effectivement est une encre qui peut être utilisée sans crainte pour les élections », a indiqué le Professeur Gbandi Djaneye-Boundjou, responsable du laboratoire de chimie des eaux de l’UL.

Occasion pour le président de la CENI, Tchambakou Ayassor d’exprimer sa satisfaction et d’assurer les Togolais sur les dispositions prises pour garantir la transparence de ce scrutin.

« Nous sommes heureux que les résultats que vous venez de nous communiquer, établissent que l’encre que nous avons reçue, répond bien aux spécifications et à la qualité requise pour être utilisée le jour du scrutin le 22 février prochain. Nous disons que nous en ferons bon usage, puisque ce sera mis à la disposition de tout le processus électoral et notamment des électeurs pour attester une fois que l’électeur a voté, qu’il n’a pas la possibilité de voter une seconde fois. C’est cela en fait la destination de cet encre indélébile », a indiqué le président de la CENI.

Il faut rappeler qu’au total, sept candidats sont en lice pour l’élection présidentielle au Togo. La campagne électorale s’ouvre le 6 février prochain et va durer 14 jours.

Raphaël A.

Lire Aussi :   Affaire Agbéyomé Kodjo : Me Yaovi Agboyibo et le CAR s'invitent dans le dossier

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?