Présidentielles : Agbéyomé Messan Kodjo appelle Jean-Pierre Fabre à le rejoindre…

113 0

©AfreePress-(Lomé, le 3 février 2020)- Le 22 février prochain, les Togolais iront aux urnes pour élire leur prochain Président de la République. Pour Agbéyomé Messan Kodjo, candidat en course pour cette compétition, « l’alternance est pour cette fois-ci évidente au Togo ».

Intervenant lundi 03 février 2020 sur RFI, le candidat unique de l’opposition a rassuré l’opinion sur ses chances d’être « proclamé Président de la République du Togo » au soir des élections prochaines. Le candidat de la « dynamique Kpodzro », demande au peuple de ne pas se contenter des résultats de la présidentielle de 2010. Car les dispositions sont prises à son niveau, pour éviter les mêmes incidents.

« Nous avons rencontré le Groupe des cinq Ambassadeurs (G5), pour leur demander d’intervenir au niveau du pouvoir, afin qu’une certaine mesure soit prise pour la transparence du processus électoral », a-t-il indiqué. Agbéyomé Kodjo invite également l’ex-Chef de file de l’opposition, Jean-Pierre Fabre à le rejoindre dans une synergie d’action pour battre Faure Gnassingbé au soir du 22 février. En se basant sur le cas du Président Sénégalais Macky Sall et d’autres figures africaines, Agbéyomé Kodjo trouve que c’est un avantage d’avoir travaillé avec le régime en place car ça lui a permis de connaître « comment fonctionne le régime », a-t-il défendu. L’ancien Premier ministre rejette l’option du boycotte des élections prônées par certains leaders de l’opposition, en l’occurrence, le Président national du Parti national panafricain (PNP).

« Tikpi a parfaitement raison, sauf qu’il y a un agenda républicain que nous voulons respecter pour que dans les différents bureaux de vote, nous ayons nos délégués qui puissent nous ramener les procès verbaux », a-t-il déclaré.

Et d’ajouter : « Je suis contre les boycotts. C’est parce que l’opposition a boycotté les élections de décembre 2018 que le pouvoir s’est trouvé des moyens pour modifier encore la constitution »,a-t-il insisté.

Anika A.

Lire Aussi :   Point de manifestation ce vendredi à Lomé, indique le ministre Payadowa Boukpessi

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?