Présidentielles : Les femmes du marché d’Adidogomé Assiyéyé disent leur attirance pour le candidat du parti UNIR

99 0

©AfreePress-(Lomé, le 5 février 2020)- A quelques heures de l’ouverture de la campagne comptant pour les élections présidentielles du 22 février prochain, les femmes du marché d’Adidogomé Assiyéyé, ont tenu mercredi 05 février à dire leur attirance pour le candidat Faure Gnassingbé. Réunies en meeting sur l’esplanade de ce marché, elles ont manifesté leur soutien au Président Faure Gnassingbé, a constaté sur place un reporter de l’Agence de presse AfreePress.

Ce choix se justifie par le fait que le Chef de l’Etat dispose des qualités d’homme d’Etat et au regard de sa politique de développement déclinée à travers le Plan national de développement (PND), ont-elles expliqué.

« L’avenir de ce pays brille comme de l’or. Et nous les femmes Togolaises, nous devons tout faire pour que ce rève soit une réalisé. Et pour y arriver, nous avons besoin de quelqu’un qui a aussi de la vision et de l’expérience en matière de gouvernance. Cette personne, c’est le champion, Faure Essozimna Gnassingbé. Cet homme, il est bon. C’est avec lui il faut marcher pour le développement de notre Togo », a laissé entendre la Présidente du Réseau des Associations du marché d’Adidogomé Assiyéyé (RAMAA), Pascaline Dangbuie.

Grâce à la politique sociale du Président de la République, a-t-elle défendu, plusieurs chantiers de développement ont été amorcés dans le pays, a-t-elle dit avant de citer « la construction des marchés modernes dans les préfectures, la construction de routes, la promotion de la jeunesse et surtout la consolidation d’un climat de paix et de sureté nationale ».

Présent à la Rencontre, le Chef canton d’Aflao Sagbado, Togbui Edem Sémékonawo, a félicité l’initiative. La déléguée nationale du Mouvement des femmes UNIR (MFU), Raymonde Lawson a appelé, de son côté, l’ensemble de la population togolaise, surtout celle d’Aflao Sagbado à « tourner le dos aux leaders de l’opposition qui, selon elle, ne « font que penser à leur propre intérêt et à non l’intérêt supérieur du pays ».

Elle a profité de l’occasion pour inviter la jeunesse à adopter un comportement citoyen et civique lors de la campagne électorale qui s’ouvre jeudi 6 février prochain.

Anika A.

Lire Aussi :   Le ministère de la Justice satisfait de son bilan 2019

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?