Présidentielles 2020 : Faure Gnassingbé exprime sa reconnaissance aux populations d’Assoli

80 0

©AfreePress-(Lomé, le 10 février 2020)- En campagne dans le grand nord depuis le 7 février 2020, le Chef de l’État Faure Gnassingbé a été accueilli dimanche dernier dans une grande allégresse par les populations d’Assoli dans la région de la Kara (396 km au nord de Lomé).

Ces populations ont à travers cette mobilisation, rassuré le candidat du parti Union pour la République (UNIR) de leur soutien au lendemain du 22 février prochain.

« Les mots me manquent pour vous dire merci. Je voudrais vous dire combien je suis reconnaissant pour un tel accueil. C’est vrai que la dernière fois que j’étais ici pour l’inauguration du marché, l’accueil était déjà exceptionnel. Je ne pensais pas qu’on pouvait faire mieux mais vous l’avez fait. Vous avez une très belle culture, un très beau folklore. Et vous savez si bien accueillir… Je vous remercie. Je constate qu’il y a beaucoup de gaieté, il y a beaucoup de joie. C’est l’Assoli que nous aimons ça. L’Assoli de la fraternité, l’Assoli de la détente, l’Assoli de la paix. Nous avons certes par le passé, connu des moments difficiles mais cette fois, tout se passe dans la paix », a déclaré le candidat Faure Gnassingbé.

Il a par ailleurs, réaffirmé son engagement à œuvrer pour le développement de cette localité.

« Je crois que certains d’entre vous ont vu le discours du Père de la nation qui a circulé sur WhatsApp où il disait qu’il ne faisait pas de promesses. Maintenant qu’il a dit ça, je ne sais pas si je dois en faire ou pas. C’est vrai qu’Assoli est située entre deux préfectures beaucoup plus peuplées. Mais vous avez l’avantage d’être dans un environnement beaucoup plus beau, beaucoup plus pittoresque. Et l’Etat va s’impliquer fortement pour mettre en valeur vos richesses. Je vous demande juste d’être patient. Je souhaite que cette ambiance que nous vivons ici, dans la joie et la gaieté puisse continuer. Je souhaite que cette campagne se poursuive dans le respect des uns et des autres. Respectons nos adversaires pour que puisse se réaliser, la voix du peuple. Car la voix du peuple, c’est la voix de Dieu », a-t-il laissé entendre.

Raphaël A.

Lire Aussi :   Présidentielle de 2020 : Raymonde Lawson en mission pour le parti UNIR à Agou

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?