Violences post-électorales : La jeunesse togolaise appelle à la responsabilité de tous

102 0

©AfreePress-(Lomé, le 10 février 2020)- Réunis en conférence de presse le 5 février dernier au siège d’«Amnesty International Togo » à Lomé, les responsables de l’association « Idées Positives du Peuple Togolais (IPPT) » ont plaidé pour une élection présidentielle apaisée au Togo.

Ils ont à cet effet, lancé un appel pressant à la classe politique, à la société civile, aux forces de l’ordre et de sécurité ainsi qu’aux citoyens, à œuvrer pour la tenue du scrutin le 22 février prochain dans un climat de paix. 

L’élection présidentielle prochaine doit être une occasion de célébration pour le peuple togolais et d’échange d’idées pour la construction d’une nation forte, ont plaidé ses membres. Pour ce faire, cette association qui défend la cause des populations, invite les organisations de la société civile à prendre leur bâton de pèlerin pour aller sensibiliser les populations sur les vertus de la non-violence dans le but de garantir la paix des citoyens avant, pendant et après l’élection.

DJROVI Agbemebio Messan, président d’IPPT a par ailleurs, invité les Togolais, en l’occurrence la jeunesse à s’abstenir de tout acte de violence qui mettrait en péril la paix et la cohésion sociale dans le pays lors de cette élection.

Créée en mai 2019, l’IPPT est une association de jeunes engagés pour la paix et la convergence des idées pour un développement durable.

Raphaël A.

Lire Aussi :   Affaire Agbéyomé Kodjo : Me Yaovi Agboyibo et le CAR s'invitent dans le dossier

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?