2e édition du FJPP : La jeunesse togolaise prend le parti de la paix et la non-violence

100 0

©AfreePress-(Lomé, le 14 février 2020)- Lomé abrite depuis jeudi 13 février 2020, la 2e édition du Forum de la jeunesse pour la paix. L’événement est organisé par le Mouvement des Jeunes Promoteurs de la Paix (MJPP), en collaboration avec le Conseil National de la Jeunesse (CNJ-Togo).

Placée sous le thème : « Violence option zéro », cette rencontre qui réunit du 13 au 14 février les jeunes de Lomé et ses environs, va les amener à jouer dans leurs différents milieux, un rôle d’acteurs de paix.

« Ce forum axé sur le thème violence option zéro attend édifier suffisamment les jeunes afin qu’ils puissent combler les manquements qu’ils n’arrivent pas à surpasser dans certains contextes. Donc cette rencontre sera une occasion d’échanger entre nous jeunes, et faire sortir des recommandations et résolutions à l’endroit des dirigeants », a confié MAKOUVIA Johaness, président du MJPP.

Pour le président du CNJ, Régis Batchassi, la 2e édition du FJPP qui se tient à quelques jours de l’élection présidentielle, est la meilleure occasion d’inviter les jeunes à cultiver des réflexes de vivre ensemble qui permettront, selon lui de renforcer la cohésion sociale.

« Ce que nous demandons aux jeunes, c’est de prendre des initiatives concrètes pour accroître la contribution de la jeunesse au processus de paix, de prévention de la violence et de gestion des conflits au niveau des communautés. Donc ce forum est illustratif et se déroule au moment où notre pays vit une période électorale qui implique l’activisme des jeunes notamment au niveau des manifestions politiques et publiques. Nous allons saisir l’occasion pour inviter les jeunes à plus de vigilance et de tolérance vis-à-vis de leurs pairs jeunes et vis-à-vis des autres acteurs impliqués dans le processus électoral », a-t-il indiqué.

Il faut noter que la cérémonie inaugurale s’est déroulée en présence plusieurs chefs traditionnelles de la région Maritime, des Enseignants-chercheurs de l’Université de Lomé et des ambassadeurs de paix.

Anika A.

Lire Aussi :   Lutte contre le Coronavirus: Le parti UNIR séduit par les efforts du Président Faure Gnassingbé

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?