La SJFE-Togo convertit Sotouboua et ses populations au noms de Faure, d’UNIR et du développement

105 0

©AfreePress-(Lomé, le 20 février 2020)- La ville de Sotouboua (environ 380 Km au nord de Lomé) a accueilli jeudi 20 février 2020, un tournoi de football qui a opposé une sélection des villes de Sotouboua et d’Adjingré. Ce tournoi, œuvre de la Synergie des Jeunes et Femmes Entrepreneurs du Togo (SJFE-Togo), entre dans le cadre de l’élection présidentielle du 22 février prochain et de la campagne porte-à-porte entamée depuis plusieurs jours par cette association.

M. Tchamiè SOGOYOU, le président de la SJFE-Togo et son staff ont profité de cette activité, pour inviter les populations de cette zone à « voter massivement » pour le Président Faure Gnassingbé. Ils ont également appelé les habitants qui sont sortis nombreux pour assister au match, à prôner la paix et la non-violence en cette période électorale. « Nous avons saisi l’occasion pour appeler la jeunesse à porter son choix sur le chef de l’Etat. Les jeunes de Sotouboua ont promis de voter massivement pour Faure Gnassingbé et faire un coup KO au soir du 22 Février. Ce fut un plaisir pour moi de rassurer la jeunesse qu’en votant Faure Gnassingbé, ils ont fait un bon choix. Les autorités et la population de Sotouboua étaient vraiment contentes pour notre initiative », a-t-il confié à la fin de la rencontre et de poursuivre en disant qu’après l’élection du 22 février, son association compte conduire une tournée nationale d’information et de sensibilisation à l’endroit des jeunes entrepreneurs et leur expliquer les rouages des 25% des marchés publics que le Chef de l’Etat a réservé aux jeunes et femmes entrepreneures du Togo.

Crée en novembre 2018, la Synergie des Jeunes et Femmes Entrepreneurs du Togo (SJFE-Togo) est une association des entrepreneurs togolais qui sont pour la plupart dans les secteurs des BTP, des prestations de services et des fournitures de tous genres. La SJFE-Togo est née de la volonté des jeunes et femmes entrepreneurs à défendre leurs intérêts. Elle attend à travers ses actions, défendre les intérêts de ses membres ainsi que ceux de tous les jeunes et femmes entrepreneurs du Togo. La SJFE-Togo entend créer un cadre d’échanges et de réflexion avec les institutions et structures en charge de la promotion de la mesure annoncée par le chef de l’Etat à savoir la réservation de 25% des marchés publics aux jeunes et femmes entrepreneurs. La SJFE-Togo travaille en étroite collaboration avec la Direction Nationale de Contrôle des Marchés Publics (DNCMP).

AfreePress et Togotonews

Lire Aussi :   Gilbert Bawara à Agbéyomé Kodjo : « La loi s’appliquera de la manière la plus ferme, qu’on soit un ancien Premier ministre ou un prélat émérite »

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?