Élection présidentielle : Me Mouhamed Tchassona-Traoré invite les contestataires à privilégier la voie légale

108 0

©AfreePress-(Lomé, le 24 février 2020) Fare Gnassingbé, le candidat du parti Union pour la République (UNIR), le parti au pourvoir a remporté l’élection présidentielle du 22 février dernier avec un score de 72,36% des suffrages exprimés.

L’un de ses challengers, Me Mouhamed Tchassona-Traoré du Mouvement citoyen pour la démocratie et le développement (MCD), est le tout premier candidat malheureux de scrutin à se prononcer sur la victoire du candidat d’UNIR. Le patron du MCD qui sort de cette élection avec un taux de 0,63%, déclare avoir pris acte de ces résultats sous réserve de leur confirmation ou invalidation par la Cour Constitutionnelle.

« Le MCD tout en dénonçant plusieurs irrégularités qui ont entaché le scrutin, appelle au calme et à la retenue et souhaite que toutes les revendications liées à cette élection puissent se faire par les moyens pacifiques et légaux », précise le communiqué.

Le parti estime que les résultats obtenus par l’ensemble de l’opposition à ce scrutin sont la résultante de la situation que les Togolais vivent. Il a réitéré son attachement au dialogue comme moyen de résolution de tout conflit dans le pays.

« Espérant que tout contentieux lié au scrutin du 22 février trouvera son dénouement dans la paix et la concorde, le MCD rappelle la nécessité pour le futur Président de la République, de mettre l’intérêt des Togolais au centre des actions de son gouvernement en brisant les murailles érigées par nos incompréhensions, en remblayant ces fossés à la fois économique et social, et en construisant des ponts pour rapprocher les Togolais autour d’un idéal commun et pour l’avènement d’un Togo plus juste », a exhorté Me Mouhamed Tchassona-Traoré.

Raphaël A.

Lire Aussi :   Manifestations à la prison civile de Lomé : Le détenu Kpatcha n'a pas été exfiltré et amené vers une destination inconnue

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?