Victoire de Faure Gnassingbé : Abass Kaboua parle de  »catastrophe » pour l’opposition

89 0

©AfreePress-(Lomé, le 24 février 2020)- Le candidat du parti Union pour la République (UNIR), Faure Gnassingbé a été proclamé dans la nuit du 22 au 23 février 2020, vainqueur de l’élection présidentielle avec 72,36% des voix. Une victoire au premier tour du scrutin, obtenue devant ses six challengers de l’opposition.

Pour Abass Kaboua, président du Mouvement des Républicains Centristes (MRC), cette victoire de Faure Gnassingbé est la preuve de la confiance renouvelée des Togolais, en leur Chef d’État et le mandat qu’ils lui accordent d’achever ses projets et programmes de développement enclenchés sous son précédent mandat.

« Quand on entend le score, 72%, c’est un signal fort que le peuple vient s’adresser à l’ancien Président. Ça veut dire que le peuple lui donne une chance de pouvoir relancer le pays. Je ne veux pas être trop enthousiasmé, mais dès le lendemain de cette victoire, le travail doit continuer. Il a dit beaucoup de choses dans sa campagne, il faut qu’il les concrétise et je l’invite à tendre la main à toutes les compétences de ce pays pour pouvoir concrétiser, réussir et prouver qu’il le mérite », a-t-il indiqué.

Pour le député à l’Assemblée nationale, la réélection du Président de la République sortant est sans surprise face à une opposition divisée. « C’est la catastrophe pour nous (opposition). C’est pour cela je dis que c’est mitigé pour moi. J’avais dit il y a de cela deux semaines que c’est le combat de la deuxième place qui va être déterminante dans l’espace politique togolais et voilà, le décor est planté », a-t-il ajouté.

Il faut noter qu’à l’issue de la proclamation des résultats provisoires par la CENI, seul le candidat de la dynamique Mgr Kpodzro à revendiqué sa victoire et s’est autoproclamé président élu.

Raphaël A.

Lire Aussi :   Affaire de 500 milliards détournés dans le secteur pétrolier : Gerry Taama recadre Sena Alipui

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?