Dix-neux startups artisanales au cœur du programme l’incubation 2020 d’INNOV’UP

93 0

©AfreePress-(Lomé, le 10 mars 2020)- Le Centre Entrepreneurial des Femmes d’Affaires du Togo (INNOV’UP) a présenté mardi 10 mars 2020, dix-neuf (19) jeunes femmes entrepreneures, qui sont bénéficiaires du programme d’incubation de la cohorte de startups féminines édition 2020. C’était lors d’une rencontre organisée au siège de la structure à Lomé en présence de la Directrice de l’Action Sociale, Mazalo TEBIE AMOUSSOU-KOUETETE, du Représentant-résident adjoint du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), Mactar Fall et  du Président Conseil National du Patronat (CNP-Togo), Laurent TAMEGNON.

Les 19 jeunes femmes qui ont été présentées au cours de cette rencontre, à leurs mentors excellent dans diverses activités artisanales à savoir : le stylisme modélisme, accessoires de mode, cordonnerie marionnettiste, cosmétique (Karité), Argilo-thérapie, peinture sérigraphie et fabrication de Batik, sculpture, coiffure et esthétique, cosmétique/détergents et bougie, et production de craies scolaires. Elles auront à suivre durant 12 mois, des formations en marketing, comptabilité et finances, élaboration de plan d’affaires, technique managériale, développement personnel, et recherche de financement.

Pour la Coordinatrice d’INNOV’UP, Candide Leguede, ce programme d’accompagnement dont le but est « d’augmenter les chances de survie des startups féminines et rendre compétitives leurs entreprises » est l’une des actions de sa structure en faveur de la promotion de la femme au Togo.

« INNOV’UP organise cette activité pour donner l’opportunité aux femmes de s’exprimer et d’apprendre sur l’évolution de leur condition », a-t-elle indiqué.

La représente du ministre de l’Action sociale a quant à elle, salué l’initiative qui selon ses dires, participe à l’autonomisation de la femme.

Lire Aussi :   Vous pouvez évaluer l’OTR sur la qualité de ses prestations et le niveau de corruption

Étaient également présents à cette rencontre, la Directrice générale du Fonds d’Appui aux Initiatives Économiques des Jeunes (FAIEJ), Sahouda GBADAMASSI-MIVEDOR ainsi que les représentants de l’Association des Grandes Entreprises du Togo (AGET) et de la Coalition Nationale pour l’Emploi des Jeunes (CNEJ).

Raphaël A.

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?