Vers une levée de l’immunité parlementaire d’Agbéyomé Kodjo ?

91 0

©AfreePress-(Lomé, le 10 mars 2020)- Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo, candidat malheureux à l’élection présidentielle du 22 février dernier, est convoqué devant l’Assemblée nationale. Il est attendu devant ses collègues députés, ce mercredi 11 mars 2020, a appris l’Agence de presse AfreePress.

L’assignation à comparaître lui a été transmise à son domicile ce mardi par un huissier de justice accompagné de plusieurs éléments des forces de l’ordre et de sécurité.

Le candidat qui a été choisi par Mgr Philippe Fanoko Kpodzro, et seul candidat qui continue à revendiquer sa victoire au scrutin du 22 février est accusé selon le contenu de l’assignation, « d’atteinte à la sûreté de l’Etat » pour avoir nommé un Premier ministre à la suite de proclamation des résultats de l’élection présidentielle.

« On m’accuse d’avoir repris les propos de Monseigneur Kpodzro, que j’ai nommé un Premier ministre, que je me suis adressé à l’armée, que j’ai créé un site web et que tout cela est un trouble à l’ordre public », a confié à chaud le candidat malheureux.

Va-t-on vers la levée de l’immunité parlementaire du député ? Les informations qui seront issues de sa comparution devant l’Assemblée nationale, pourront nous situer.

Raphaël A.

Lire Aussi :   Faure Gnassingbé aperçu portant un masque aux obsèques d'Amadou Gon Koulibaly : Les Togolais apprécient le geste

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?