Coronavirus : Le SYNJIT plaide pour la préservation des emplois dans le secteur des medias

29 0

©AfreePress-(Lomé, le 31 mars 2020)- Les conséquences de la pandémie du Coronavirus sur le monde du travail sont énormes et risquent de mettre à mal le contrat de certains employés, pour faute de moyens financiers des entreprises. Face à ce tableau ‘’sombre’’, le Syndicat national des journalistes indépendants du Togo (SYNJIT), lance un appel ‘’pressant’’ à la solidarité et à la préservation des emplois dans le secteur des médias au Togo.

Dans un communiqué rendu public lundi 30 mars 2020, l’organisation syndicale exhorte les gouvernants et les patrons de presse à renforcer les mesures de sécurité sanitaire et économique en faveur des journalistes.

Il s’agit, entre autres, « du maintien du revenu en vue de pouvoir couvrir les frais de logement, d’électricité, d’alimentation et autres dépenses essentielles, une protection sociale étendue à tous les travailleurs, indépendamment de leur statut d’emploi.

Une exhortation syndicale qu’appuie davantage la CSTT via cette suggestion à l’endroit du gouvernement togolais : Mettre en place un Fonds socio-économique de soutien et d’accompagnement des travailleuses et travailleurs de tous bords, afin d’éviter la paupérisation extrême dans le monde du travail au Togo, au cas où il y aurait un confinement total des populations induit par le Covid-19 », a précisé le communiqué.

Par ailleurs, le syndicat présidé par Isidore KOUWONOU convie l’ensemble des acteurs du monde médiatique au Togo au respect strict des mesures-barrières pour « briser la chaîne de propagation du Covid-19, face au manque de robustesse du système sanitaire togolais ».

Anika A.

Lire Aussi :   Education : Le concours ‘’Togo Génie en herbe’’ officiellement lancé pour promouvoir le civisme et le patriotisme

Articles en relation