Médias : Le CAR prend la défense des journaux sanctionnés par la HAAC et accuse Marc Vizy d’attiser le feu au Togo

287 0

©AfreePress-(Lomé, le 31 mars 2020)- Le Comité d’action pour le renouveau (CAR) n’est pas content. Le parti manifeste vertement son mécontentement face à la suspension du quotidien « Liberté », du bihebdomadaire « Alternative » et dernièrement, de l’hebdomadaire « Fraternité ».

Dans un communiqué rendu public mardi 30 mars 2020, le parti de Me Yaovi Agboyibo dit être ‘’très surpris’’ par les sanctions prononcées à l’encontre de ces journaux suite à la saisine de l’Ambassadeur de France Marc Vizy.

Remontant le problème jusqu’à la période des élections présidentielles du 22 février 2020, le parti de l’ancien Premier ministre considère le diplomate français comme étant l’un des acteurs à l’origine de la crise poste électorale que traverse le Togo.

« Si l’Ambassadeur de France avait joué un rôle digne du berceau des droits de l’homme et des libertés publiques, l’élection présidentielle n’aurait pas prolongé le Togo dans une nouvelle crise. On ne réalise donc pas de quoi l’Ambassadeur pouvait légitimement se plaindre », a déploré le CAR.

Plus loin, le parti qualifie d’« abusif » la sanction de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) contre ces organes de presse et demande qu’elles soient purement et simplement rétractée.

ANIKA A.

Lire Aussi :   Agbeyomé Kodjo arrêté par les forces de l'ordre après une descente musclée à son domicile

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?