Togo/Enseignement : L’école à la télé pour sauver l’année scolaire

107 0

©AfreePress-(Lomé, le 13 avril 2020)- Le secteur de l’éducation est actuellement paralysé par la crise sanitaire au Coronavirus. Le gouvernement dans le souci d’éviter la propagation de la pandémie a ordonné depuis le 19 mars 2020, la fermeture des établissements scolaires sur l’ensemble du territoire national.

Invité dimanche 12 avril 2020, dans l’émission « New World Forum » sur la télévision New World TV, le Ministre des Enseignements primaire et Secondaire, Affoh Atcha-Dedji est revenu sur les actions qui sont en train d’être menées par gouvernement pour sauver l’année académique.

D’entrée de jeu, celui-ci a rejeté l’idée d’une année blanche au Togo.

« Pour l’instant on ne peut pas dire que l’année est compromise, parce que nous avons évalué le niveau des cours. A ce propos, nous pouvons dire que nous sommes arrivés entre 70 et 75% des programmes. Donc il ne reste que 1/4 des cours. Normalement, s’il n’y avait pas cette pandémie, les cours devront rependre le 14 avril. Donc là on ne peut pas aussi vite se prononcer sur la fermeture définitive des écoles. Mais en fonction de l’évolution de la pandémie et en fonction de la baisse des cas de contamination, on évaluera la situation et on décidera de ce qu’il faut faire », a indiqué le ministre.

Il a par ailleurs précisé que des initiatives sont d’ores et déjà envisagées pour occuper les élèves depuis leurs domiciles et leur permettre de se préparer pour les évaluations de fin d’année.

« Nous avons pensé depuis ce temps, à des palliatifs. Nous sommes entrés en discussion avec les acteurs du système éducatif pour voir ce qu’on peut faire si la situation sanitaire perdure. Et là, nous avons des solutions qu’on va mettre en œuvre. Alors je peux dire qu’il y a trois moyens. Nous avons l’internet, la radio et la télévision. Il va y avoir des cours qui seront dispensés à la télé directement, via les applications sur les smartphones et sur la radio. Nous allons privilégier les classes d’examen. Nous allons faire en sorte que tout le monde ait accès aux cours pour s’exercer à la maison », a-t-il fait savoir.

Lire Aussi :   Présidentielle : Patrice Talon, Paul Kagamé et Muhammadu Buhari saluent la réélection de Faure Gnassingbé

Le ministre a également mis l’accent sur les mesures prises par le gouvernement pour accompagner les enseignants, surtout ceux touchés de plein fouet par les mesures urgentes prises.

« Le Chef de l’Etat est soucieux de tous les Togolais. Nous avons la liste des enseignants volontaires du public comme du privé. Ils sont 11 883 enseignants volontaires. Le Chef de l’État a demandé la liste de ces volontaires. Si le Président de la République a demandé la situation de ces enseignants, ce n’est pas pour rien, on va espérer », a laissé entendre le ministre Atcha-Dedji.

Raphaël A.

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?