Violence contre les Africains en Chine : Le Togo hausse la voix et exige un changement de cap à la Chine

104 0

©AfreePress-(Lomé, le 13 avril 2020)- Les Chefs de missions diplomatiques africaines résidents en Chine, ont une fois encore exprimé leur indignation face à l’expulsion de centaines de leurs ressortissants de leurs domiciles à Guangzhou (ville chinoise).

C’était lors d’une rencontre d’échanges tenue lundi 13 avril 2020 à Pékin entre ces Ambassadeurs et le Ministère chinois des Affaires étrangères, dans le but de trouver une solution à la situation.

« A l’issue de cette rencontre, le gouvernement chinois s’est engagé à prendre un certain nombre de mesures urgentes pour apaiser la situation sur le terrain, notamment : l’élaboration d’un plan spécial pour améliorer la prise en charge des ressortissants africains ; l’assouplissement progressif des mesures de quarantaine visant les Africains ; la cessation des expulsions (des appartements et des hôtels) et des interdictions systématiques d’accès aux centres commerciaux, boutiques et restaurants et aux autres services sociaux de base », rapporte l’Ambassade du Togo en Chine dans un communiqué en date de ce lundi 13 avril 2020.

L’Ambassade saisit cette occasion pour saluer l’action conjuguée des délégués-pays du Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur (HCTE) et de certains citoyens togolais de bonne volonté.

« Cette action a permis à l’Ambassade, jusqu’à ce jour, de suivre au plan diplomatique, la situation de nos compatriotes victimes de ces traitements stigmatisants et d’exercer sa mission de protection consulaire », mentionne le communiqué.

Pour finir, les autorités appellent la communauté togolaise résidant en Chine à la vigilance et à lui communiquer toute nouvelle situation de traitement anormal, en contactant le +86 157 11 33 20 99.

Lire Aussi :   Lutte contre la Covid-19 : Le PNUD apporte son soutien au ministère de la Justice

Anika A.

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?