Dossier Agbéyomé Kodjo : Le procureur de la République se prononce enfin

95 0

©AfreePress-(Lomé, le 22 avril 2020)- Dans un communiqué rendu public dans la soirée du mardi 21 avril 2020, le procureur de la République, Essolizam Boyodi est revenu sur les raisons ayant motivé l’arrestation de Gabriel Messan Agbeyomé Kodjo par les forces de l’ordre et de sécurité à son domicile à Lomé, plus tôt dans la matinée.

Le procureur informe le public que « l’interpellation de M. Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo a été rendue nécessaire par le fait qu’ayant été invité à trois reprises à se présenter au Service central de recherches et d’investigations criminelles (SCRIC) aux fins de son interrogatoire dans le cadre de l’enquête judiciaire requise, celui-ci a « délibérément refusé de déférer à ces invitations prétextant de son état de santé défaillant, puis d’une action judiciaire en annulation de la résolution de l’Assemblée Nationale ayant procédé à la levée de son immunité ».

L’attitude du candidat malheureux, poursuit le communiqué « constitue ni plus ni moins une méprise de l’autorité judiciaire et de ses auxiliaires ».

Le procureur a par ailleurs rassuré que l’enquête en cours va se dérouler dans le strict respect du principe de la présomption d’innocence et des règles procédurales en vigueur au Togo.

Il faut noter que l’ancien Premier ministre du Togo, Messan Agbéyomé Kodjo et ses coauteurs et complices, selon les termes du communiqué du procureur de la République, sont accusés de « troubles aggravés à l’ordre public, de diffusion de fausses nouvelles, dénonciation calomnieuse et atteinte à la sécurité intérieure de l’État ».

Lire Aussi :   Togo : Le Premier ministre Komi Selom Klassou a rendu sa démission

Raphaël A.

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?