Frontière Togo-Ghana : 9 personnes arrêtées pour avoir tenté de rentrer clandestinement au Togo

11 0

©AfeeePress-(Lomé, le 24 avril 2020)- Elles sont au total, neuf (9) personnes, dont sept (7) Nigérians et deux (2) Ghanéens, à être appréhendées jeudi 23 avril 2020 dans le village de Yegbekorpe, district d’Akatsi, par les agents du Service d’Immigration de la région de la Volta au Ghana, alors qu’ils tentaient de traverser illégalement la frontière pour se rendre au Togo, a appris l’Agence de presse AfreePress.

Selon les informations recueillies, les 7 Nigérians ont été obligés de faire demi-tour vers leur point de départ, à Ashiaman à Accra, alors que les 2 citoyens ghanéens ont été retenus par les agents d’Immigration pour une suite appropriée à donner à leur cas.

Il faut noter que les États de la sous-région ont pris des mesures, dont la fermeture de leurs frontières, depuis quelques semaines afin de lutter efficacement contre la pandémie du Covid-19.

La décision de fermeture des frontières est strictement appliquée et les riverains ont été exhortés à ne pas emprunter des chemins clandestins pour faire entrer ou sortir d’autres personnes sur le territoire, afin d’éviter de réduire les risques de propagation de la pandémie d’un pays à un autre.

Raphaël A.

Lire Aussi :   Interview du Président du CONAPP : « Dans la presse au Togo, tout le monde veut se mettre en avant et parfois on voit des branches des organisations étrangères empiéter sur les prérogatives du patronat »

Articles en relation