Des balles retrouvées dans le corps du Colonel Madjoulba : Plusieurs officiers des FAT déjà sous les verrous

111 0

©AfreePress-(Lome, le 5 mai 2020)- L’affaire de la mort ‘’suspecte’’ du Colonel Madjoulba Bitala, continue de susciter débat et interrogation au sein de l’opinion. Et à en croire des sources proches de l’Etat major des Forces armées togolaises (FAT), les enquêtes sont en cours afin de mettre un visage et des noms sur les auteurs de cet acte “ignoble”.

D’après les informations relayées par le journal en ligne ‘’icilome.com’’, le secrétaire particulier du Colonel défunt et quelques officiers proches de l’illustre disparu ont été mis aux arrêts.

D’autres sources toujours dans le rang de la haute hiérarchie de l’armée, révèlent ce mardi que suite à une autopsie réalisée, plusieurs balles ont été retirées du corps du militaire, démontrant que l’homme a été tué à l’aide d’une arme à feu.

Le Colonel Madjoulba Bitala a été retrouvé mort lundi 4 mai 2020 dans son bureau du 1er BIR à Lomé. Il était aux affaires en tant que Chef du Premier Bataillon d’Intervention rapide (BIR) à Lomé.

Anika A.

Lire Aussi :   Litige foncier : La collectivité Attila Gah d’Aflao Wognonmé monte au créneau et met en garde tous les usurpateurs

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?