Tirs de gaz lacrymogènes à Gamasoè dans le Moyen-Mono

1175 0

©AfreePress-(Lomé, le 19 mai 2020)- Le lundi 18 mai 2020 n’a pas été une journée comme les autres pour la population de Gamasoè, localité située dans la préfecture du Moyen-Mono.

D’après les informations obtenues par l’Agence de presse AfreePress, une dizaine d’agents des forces de l’ordre ont opéré une descente musclée dans ce village pour appréhender des jeunes accusés d’avoir abattu des bœufs appartenant à des bouviers Peuhls.

Une opération qui a mal tournée, donnant lieu à de violents affrontements entre la population et les forces armées.

Pour les habitants de Gamasoè, les policiers ont eu tort de se tourner contre leurs « propres frères » en conflit avec des « étrangers » dont les animaux ne font que détruire leurs champs et cultures.

Face à la résistance de la population, les forces de l’ordre et de sécurité ont fait usage des gaz lacrymogènes et de balles blanches.

Plusieurs blessés sont à dénombrer dans les rangs des manifestants.

Pour l’heure, aucune réaction officielle n’a été faite sur cet incident malheureux entre la police et les habitants du village de Gamasoè.

Anika A.

Lire Aussi :   La Cour constitutionnelle annonce les résultats définitifs pour mardi 3 mars 2020

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?