Togo : 26,24 milliards FCFA pour l’amélioration et l’accès des populations à l’eau et à l’assainissement

145 0

©AfreePress-(Lomé, le 9 juin 2020)-Le gouvernement a conclu lundi 8 juin 2020, avec l’Agence Française de Développement (AFD), un accord de financement d’un montant global de 26,24 milliards FCFA, visant à assurer l’approvisionnement en eau potable à 200 000 personnes dans la partie septentrionale du pays.

L’accord dénommé : ‘’Convention PND-EAU/AFD’’ se présente sous forme de prêt à des conditions ‘’concessionnelles’’, destiné à appuyer les actions engagées par le Togo dans le secteur de l’eau et de l’assainissement.

Le principal projet visé se décline en plusieurs axes que sont : l’alimentation en eau potable des villes de Cinkassé, Korbongou, Bombouaka, Mandouri, Tandjoaré, Gando, l’extension du réseau d’eau de la ville de Dapaong à partir du barrage de Dalwak, l’alimentation de six zones semi-urbaines (Gando, Soudou Tchalimdé, Kabou, Amou-Oblo, Wahala et Glei), le renouvellement et l’extension des réseaux d’eau des villes du périmètre de la TdE.

Une seconde convention, portant sur l’étude du Plan d’actualisation du Plan Directeur d’Assainissement du Grand Lomé, fait également partie des documents paraphés pour un montant de 459,17 millions FCFA.

Le ministre de l’Economie et des finances, Sany Yaya qui a signé les documents au nom du Togo et M. Marc Vizy, au nom de la France, s’est félicité du partenariat qui unit son pays à la France, dans le secteur de l’eau et de l’assainissement.

« En l’espace d’une décennie, l’AFD a investi plus de 108 millions d’euros, soit près de 71 milliards FCFA dans les projets d’alimentation en eau potable et assainissement », a-t-il indiqué.

Anika A.

Lire Aussi :   Il est plus qu’urgent de mettre fin au mariage des enfants au Togo

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?