Lutte contre les changements climatiques : L’Université de Kara s’engage

272 0

©AfreePress-(Lomé, le 19 juin 2020)-L’Université de Kara (UK), à travers la Faculté des sciences et techniques (FaST) a procédé jeudi 18 juin 2020, au lancement de deux nouveaux projets financés par l’Union européenne (UE) dans le cadre du Programme d’appui à la Lutte contre le Changement Climatique (PLCC) au Togo.

Il s’agit du projet consacré à « l’étude des impacts des pratiques d’adaptation aux changements climatiques sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle et sur la pauvreté dans la région des Savanes au Togo » et celui portant sur « le solaire et la biomasse : quelles technologies sobres et durables pour une production d’énergies renouvelables en milieu rural et périurbain ?».

Ces projets respectivement pilotés par le Laboratoire d’assainissement sciences de l’eau et environnement (LASEE) et le Laboratoire de biochimie des aliments et nutritions (LaBAN) de cette université publique est une initiative du Ministère de l’Environnement, du développement durable et de la protection de nature pour appuyer le Togo dans la mise en œuvre d’une réponse nationale aux défis posés par les changements climatiques d’après le Doyen de la FaST, Pr Sabiba Kou’Santa Amouzou.

L’Université de Kara selon ses premiers responsables, attend renforcer le domaine de la recherche pour l’atteinte des Objectifs du développement durable (ODD13) au Togo en faisant participer les structures de recherches à l’obtention des solutions aux problèmes liés au changement climatique.

Pour le doyen de la FaST, le changement climatique n’est pas loin d’être un facteur à la crise sanitaire qui frappe, de nos jours, le monde entier et ces projets peuvent être considérés comme « projets ripostes » à la pandémie au Covid. Il a félicité les responsables de ces laboratoires pour cette initiative qui selon lui, doit servir de « stimulant » aux autres laboratoires afin de développer davantage la recherche à l’Université de Kara.

Lire Aussi :   Des balles retrouvées dans le corps du Colonel Madjoulba : Plusieurs officiers des FAT déjà sous les verrous

Ainsi, le premier projet portant sur la nutrition et la sécurité alimentaire dans la région des Savanes, permettra d’après Kodjo Eloh, enseignant-chercheur au département de chimie, d’étudier l’impact du changement climatique sur la qualité des productions résilientes, c’est-à-dire les productions qui ont réussi à s’adapter aux changements climatiques.

Le second, consacré au solaire et à la biomasse consistera à mettre en œuvre des techniques plus efficaces pour l’utilisation de la biomasse afin d’accompagner la transition vers une économie plus sobre en énergie, a expliqué de son côté, Assiongbo Adanlété-Adjanoh, enseignant-chercheur au département de Physique à l’UK.

Il faut rappeler que le Programme d’appui à la Lutte contre le Changement Climatique initié en mars 2017 pour une période de cinq ans, a pour objectif de renforcer les capacités des différents acteurs dans la lutte contre le changement climatique au Togo.

Raphaël A.

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?