Affaire de reconversion : Les artistes lancent un un S.O.S à Faure Gnassingbé

239 0

©AfreePress-(Lomé, le 20 juin 2020)-La tension est toujours vive entre les artistes et le ministre de la Culture, du tourisme et des loisirs, Kossivi Egbetonyo.

En effet, dans une lettre adressée le 16 juin 2020 aux Directeurs régionaux de la culture, le ministre conviait ces derniers à lui faire parvenir, au plus tard vendredi 19 juin 2020, le nombre total d’acteurs culturels désireux de bénéficier d’une initiative qu’il a prise dans le cadre des actions d’accompagnement des acteurs culturels pendant la pandémie du Coronavirus.

Une initiative qui selon le ministre, permettra aux acteurs culturels de faire face à leurs besoins quotidiens en souscrivant aux produits du Fonds national de la finance inclusive (FNFI) enfin de se reconvertir dans de nouvelles activités.

Cette idée du ministre Kossivi Egbétogno a été reçue avec beaucoup de circonspection et de colère par les acteurs culturels.

« Lors d’une rencontre d’échanges tenue ce jeudi 18 juin 2020 à Lomé avec les responsables des organisations représentatives des acteurs culturels, le ministre Egbétonyo est resté ferme en déclarant dans ses propos introductifs aux échanges, que le ministère ne reculera pas sur cette initiative prise en vue de réponse à la situation précaire dans laquelle les acteurs culturels se sont subitement retrouvés du fait de la paralysie de leurs activités, consécutive aux mesures barrières prises en vue de juguler la pandémie de Coronavirus », a rapporté le Syndicat des artistes Interprètes et Auteurs Compositeurs du Togo (SARIAC-TOGO) dans un communiqué rendu public vendredi 19 juin 2020.

Une position que déplorent les acteurs culturels qui voient dans cette posture de leur ministre de tutelle, un refus du dialogue et de la concertation.

Lire Aussi :   Education : Pas de semaine culturelle pour les scolaires cette année

Pour ceux-ci, la situation sociale dans laquelle se trouvent aujourd’hui les acteurs culturels appelle à des solutions urgentes que ne peuvent assurer les produits FNFI.

Le SARIAC-TOGO se félicite cependant, de la disponibilité exprimée solennellement par le Chef de l’État à offrir un accompagnement aux couches sociales vulnérables dont les activités ont été paralysées par la Covid-19.

Mais toutefois, le syndicat rejette l’offre telle que formulée par le ministre de la Culture qui selon lui, n’est pas en adéquation avec la situation sociale actuelle de ses membres. Une situation qui est consécutive aux mesures barrières édictées par le gouvernement dans le but d’empêcher la propagation de la pandémie du Coronavirus.

« Face au refus du dialogue affiché par le ministre Komivi EGBETONYO, le SARIAC-TOGO en accord avec l’expression des responsables des organisations représentatives des acteurs culturels, lance un S.O.S au Président de la République, Son Excellence Faure GNASSINGBE afin qu’il vienne au secours des artistes », indique cette association dans son communiqué.

Anika A.

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?