Journée internationale de la drépanocytose : L’ONG Caring For All encourage le test d’électrophorèse

159 0

©AfreePress-(Lomé, le 20 juin 2020)-La drépanocytose est la maladie génétique et héréditaire la plus rependue dans le monde. Pour faire face à ses conséquences qui touchent plus de cinquante (50) millions de personnes sur la planète, dont la majorité en Afrique et amener les populations à prendre conscience du danger, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a institué une journée internationale consacrée à la lutte contre la drépanocytose. Cette journée est célébrée chaque 19 juin.

Au Togo, la journée a été commémorée vendredi dernier par l’ONG « Caring For All » à travers une conférence de presse organisée au Centre national de recherche et de soins aux drépanocytaires, logé au CHU Campus.

L’objectif est de sensibiliser les acteurs que sont : les universitaires, les responsables d’églises, la chefferie traditionnelle et les journalistes, sur la nécessité d’éduquer les jeunes en âge de procréer à connaître leur statut avant le mariage.

« À la suite de nos actions de sensibilisation et de dépistage sur la drépanocytose en 2019 et début 2020, nous avons jugé utile d’organiser ce 19 juin, jour de la journée internationale dédiée à cette maladie, une conférence de presse pour sensibiliser davantage, éduquer et informer la population, surtout dans ce contexte de crise sanitaire liée au Covid-19. Si cette maladie est dans une famille, c’est vraiment un calvaire. Je me suis engagée dans cette lutte parce que je connais bien cette maladie. J’ai un enfant qui est SS donc je me dis que, si tu es passé par une situation ou une souffrance, il faut la partager avec les autres pour qu’ils ne tombent dans cette la situation », a confié Catherine STONE, Présidente de l’ONG.

Lire Aussi :   Covid-19 : Le Togo au seuil des 200 cas

Au Togo, selon les données d’études hospitalières, plus de 4% de la population présente des formes symptomatiques de la drépanocytose et environ 16% de la population serait porteur du gène responsable de la maladie.

Saluant les actions de l’ONG, le Directeur du CNRSD, Dr Hèzouwè MAGNANG a insisté sur l’importance du test d’électrophorèse, qui selon lui permet d’éviter la naissance des enfants drépanocytaires.

« L’étude de l’hémoglobine par la méthode d’électrophorèse de l’hémoglobine est très importante parce que, c’est le seul moyen qui permet de connaître le type d’hémoglobine que l’on porte et à partir de cela, on peut choisir son conjoint dans le but d’éviter d’avoir des enfants drépanocytaires, c’est vraiment important », a-t-il indiqué.

Dans le but d’atteindre un grand nombre de personnes, l’ONG « Caring For All » veut passer par les églises, les chefs traditionnels et les mairies qui célèbrent souvent les mariages dans la communauté. Elle compte mener une campagne de sensibilisation et de dépistage des jeunes sur l’ensemble du territoire après cette crise sanitaire liée au Covid-19.

Pour rappel, « Caring For All » est une ONG internationale basée aux États-Unis avec une représentation au Togo depuis 2019. L’ONG lutte également contre l’excision des jeunes filles, le viol des enfants et la maltraitance des veuves.

Raphaël A.

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?