Affaire ESMC : Essohamlom Sama accusé d’avoir détourné 22 milliards FCFA

721 0

©AfreePress-(Lomé, le 22 juin 2020)- Ça fait déjà plus de trois (03) ans que l’Entreprise sociale de marché commun (ESMC) n’honore aucun de ses engagements vis-à-vis de ses adhérents qui, pourtant ont investi la bagatelle de 22 milliards de Franc CFA dans l’attente de bénéficier mensuellement des vivres et non vivres promis par cette entreprise.

Face à cette situation ‘’inquiétante « , les abonnés ont entrepris plusieurs démarches administratives et fait des revendications populaires afin que justice leur soit faite. Mais jusque-là, les lignes ne bougent pas.

Cette fois-ci, le « Comité des abonnés d’ESMC », toujours dans la quête d’une solution à leur problème, a décidé de se tourner vers la représentation nationale.

Dans une lettre adressée à la présidente de l’Assemblée nationale, Mme Yawa Tségan, le comité a relaté les faits tels qu’ils se sont produits et sollicité l’intervention des députés afin de sauver leur argent.

Avant le début de ses activités, le promoteur de l’ESMC, Essohamlom Sama a été reçu par l’Assemblée nationale lors d’une séance d’explication où il a convaincu l’opinion de la crédibilité de son entreprise.

« Fort de cette garantie, les Togolais n’ont pas hésité sauter sur cette opportunité. Plus de 800.000 abonnés, et 22 milliards de FCFA auraient été collectés à titre d’abonnement aux différentes offres et services que l’entreprise avait proposés. Mais contre toute attente, l’ESMC ferma ses portes le 16 août 2019, informant ses abonnés qu’il s’agit d’une suspension de ses activités pour une durée de six (6) mois, les six mois sont passés (depuis) mais toujours rien », a dénoncé le comité dans une lettre adressée à l’Assemblée nationale.

Lire Aussi :   Journée de la fille : les utiles conseils de la ministre Adjovi APEDO à jeunesse féminine

Au regard de tout ce qui précède, les abonnés demandent à la présidente de l’Assemblée nationale « de bien vouloir inviter devant son auguste perchoir, les responsables de l’ESMC pour livrer leur vérité sur cette situation qui désabuse ».

Anika A.

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?