Togo : Des élèves testés positifs au Covid-19 après la reprise des cours

229 0

 

©AfreePress-(Lomé, le 24 juin 2020)-Cinq (5) élèves ont été testés positifs au Coronavirus depuis la reprise des cours le 15 juin 2020 dans les établissements scolaires au Togo, a appris l’Agence de presse AfreePress.

C’est ce qu’a indiqué mercredi 24 juin 2020, la coordination nationale de gestions de la riposte contre la Covid-19, au cours de sa rencontre hebdomadaire avec la presse à Lomé.

D’après le Colonel Djibril Mohaman, premier responsable de cette coordination, il s’agit essentiellement des élèves qui viennent de pays voisins.

« Les élèves qui viennent de l’étranger ont été testés et c’est parmi eux qu’on a enregistré quatre cas positifs et un cas qui est un cas contact parce que dans sa famille, ses parents ont été testés positifs à la Covid-19. Donc ces cas viennent de Cinkassé, de Mango et de Lomé », a-t-il expliqué.

Il a saisi l’occasion pour inviter les populations à poursuivre l’observation des mesures barrières et a rassuré l’opinion sur les mesures urgentes qui sont prises pour protéger les autres élèves dans les écoles du pays.

Il a par ailleurs mis en garde les personnes qui jusqu’à ce jour, ne prennent pas au sérieux les mesures édictées pour limiter la propagation du virus.

« Nous avons été interpellés que dans certains quartiers de Lomé, de jours comme de nuit, des personnes ne respectent pas les mesures barrières. La FOSAP et la justice feront leur travail, car c’est des mesures qu’il faut respecter parce que notre vie est en danger si les autres ne respectent pas ces mesures », a laissé entendre le Colonel Djibril Mohaman.

Lire Aussi :   Coronavirus au Togo : Plus de 20 cas enregistrés en moins de 24 heures

Celui-ci prévient également les responsables des lieux de loisirs qui continuent leurs activité malgré l’interdiction du gouvernement.

« Il y a des bars ou les boîtes qui ouvrent. Dès qu’on finit la démarche de sensibilisation et de compréhension, c’est en ce moment que les interpellations vont commencer. Il ne faut pas que la levée du couvre-feu soit confondue à un arrêt des autres mesures. La levée du couvre-feu n’autorise pas l’enterrement avec des effectifs conséquents, ni les autres anciennes habitudes qui facilitent la propagation du virus », a-t-il rappelé.

Raphaël A.

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?