Reconversion des artistes : Le SARIAC-TOGO dénonce l’incident du 25 juin 2020 et appelle les organisations des artistes à plus de sérieux

239 0

©AfreePress-(Lomé, le 28 juin 2020)-Le Syndicat des Artistes, Interprètes et Auteurs et Compositeurs du Togo (SARIAC-TOGO) maintient sa position vis-à-vis de la proposition faite par le Ministre de la Culture, du Tourisme et des Loisirs le 19 juin dernier invitant les artistes à souscrire aux produits FNFI dans le but de les accompagner vers une reconversion.

Sortis d’une nouvelle rencontre organisée jeudi 25 juin 2020, entre le Ministre et les acteurs culturels, les responsables de SARIAC-TOGO sont de nouveau montés au créneau pour dénoncer les attitudes de certains responsables des organisations représentatives des acteurs culturels.

Selon ce syndicat, la rencontre organisée jeudi 25 juin 2020 un peu dans la confusion à l’initiative de certains responsables des associations des artistes, avait pour but d’amener sa Secrétaire générale, Laurence Montcho à présenter des excuses au Ministre « à cause des attaques et critiques » dont le ministre fait l’objet dans les médias et sur les réseaux sociaux, suite à son initiative appelant les artistes à se donner des « activités de reconversion », entendez « activités alternatives », comme solution à la paralysie de leur activité principale à cause de la Covid-19.

« D’entrée, la Secrétaire générale du SARIAC-TOGO Mme Laurence MONTCHO a été conviée par un responsable d’association sœur à prendre la parole, avant même qu’elle sache de quoi il était question….», écrit le syndicat.

Le SARIAC-TOGO  dans sa note dit être surpris des interventions de ses collègues tentant à désapprouver le contenu son communiqué dans lequel, ses membres rejettent l’offre telle que formulée par le ministre aux artistes en guise d’accompagnement en ces périodes difficiles, tout en lançant un S.O.S au Président de la République afin qu’une aide urgente soit accordée aux acteurs culturels.

Lire Aussi :   La littérature togolaise au cœur d’un colloque international à l’Université de Lomé

« La Secrétaire générale du SARIAC-TOGO a catégoriquement rejeté la manœuvre de ses collègues responsables d’associations tendant à la faire assumer les écrits publiés par les médias et a exprimé sa surprise face à cette curieuse attitude. Tout au plus, a-t-elle concédé de demander un rectificatif au cas où le contenu du communiqué de presse aurait été tronqué par un média », précise Mme Laurence MONTCHO.

Elle dit par ailleurs avoir échangé avec le Ministre à l’issue de la grande assise. Selon cette dernière, les échanges cordiaux empreints de franchise ont permis d’aplanir « le nuage » entretenu par certains esprits malins à propos des relations entre le SARIAC-TOGO et Monsieur le Ministre Kossivi EGBETOGNON.

Suite à cette curieuse démarche initiée par certains responsables d’associations auprès du Ministre en vue de juger les prises de position du SARIAC-TOGO, ses responsables ont tenu à préciser qu’ils maintiennent leurs positions exprimées dans le communiqué rendu public le 19 juin 2020 et espèrent que le Président de la République conformément à sa déclaration faite le 1er avril 2020 promettant d’apporter une aide en guise d’accompagnement à toutes les couches vulnérables, fera un geste à l’endroit des acteurs culturels en détresse pour cause de la Covid-19.

Le SARIAC-TOGO dit également ne reconnaître à aucune association, le droit d’apprécier ses prises de position.

« Il convie par la même occasion, chacune des associations initiatrices de la démarche visant à désapprouver son communiqué en date du 19 juin 2020, à exprimer clairement leurs positions par rapport à l’offre du Ministre de la Culture, du Tourisme et des Loisirs avec les produits FNFI, comme aide aux artistes en cette période de paralysie des activités en raison de la Covid-19 », précise le syndicat.

Lire Aussi :   Musique : Deux grands concerts du groupe KASSAV annoncés à Lomé

Raphaël A.

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?