48ème anniversaire du décès de Dr Kaolo : L’Étoile filante rend un vibrant hommage à l’illustre disparu

58 0

©AfreePress-(Lomé, le 4 juillet 2020)-2 juillet 1972-2 juillet 2020. Cela fait exactement 48 ans que l’icône du football togolais, Docteur KAOLO a quitté ce monde.

Pour commémorer cette date, le Bureau Exécutif du club ‘’l’Étoile filante de Lomé’’ a tenu une messe d’action de grâce célébrée jeudi 02 juillet dernier à l’église Saint-Augustin d’Amoutiévé de Lomé.

Dans son homélie tirée des livres d’Amos 7,10 et 17, des Psaumes 18 et 19 versets 8, 9, 10, 11 et de l’Évangile de Matthieu 9, versets 1 et 8, le Curé Pierre NOAGBODJI a confié l’âme de l’illustre disparu entre les mains de Dieu son créateur.

L’homme de Dieu, lui-même un passionné de la chose footballistique a rappelé l’immense talent du meneur de jeu et attaquant hors normes de l’Etoile filante de Lomé et de l’équipe nationale du Togo.

Après la messe, la délégation de l’Étoile filante s’est rendue au cimetière de la Plage à Lomé où repose Dr KAOLO pour un dépôt de gerbes de fleurs sur sa tombe.

Autour de sa tombe, la délégation a prié et demandé à Dieu d’accueillir dans son royaume, l’âme de celui qui a fait vibrer les cœurs de nombreux Togolais et Africains pour sa technique et sa lecture du jeu et ses dribbles.

Pour le bureau de l’Étoile filante de Lomé, depuis la funeste journée du 2 juillet 1972, aucun joueur n’a pu remplacer M. KAOLO dans le cœur des amateurs du ballon rond au Togo.

« KAOLO avait un stylo ayant une plume très fine et Docteur parce qu’il opérait ses adversaires sur le terrain. Un véritable chirurgien et un métronome », ont-ils expliqué.

Lire Aussi :   Lutte contre le COVID-19 : Plan International Togo fait don de kits de protection à 360 formations sanitaires du Togo

Dr KAOLO a emmené l’Étoile filante de Lomé en finale de la Coupe d’Afrique des Clubs Champions en 1969 et le Togo à sa première CAN à Yaoundé en 1972.

Lors de cette première participation du Togo à la phase finale de la CAN, la star togolaise illumina le ciel Camerounais en marquant 3 buts dont 2 contre la grande équipe du Mali de Salif KEITA.

Le 2 juillet 1972 au retour d’une compétition corporatiste, roulant sur sa mobylette, Docteur KAOLO rendit l’âme après un banal accident de circulation sur le Boulevard du 13 janvier. Il avait 25 ans.

Anika A.

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?