Grève à Togo Terminal : La Direction dénonce un mouvement « illégal » et rassure sur la reprise de ses activités

206 0

©AfreePress-(Lomé, le 7 juillet 2020)-La société « Togo Terminal a connu le 5 juillet 2020, un mouvement de contestation de la part de certains de ses employés qui dénonçaient une augmentation insuffisantes des salaires.

Dans un communiqué rendu public mardi 7 juillet 2020 et transmis à l’Agence de presse AfreePress, la Direction générale de cette société basée en zone portuaire réagit et situe l’opinion sur les « vraies raisons » de ce mouvement.

La Direction de Togo Terminal dénonce dans son communiqué une « tentative de blocage » des activités dans son entreprise.

Pour elle, il s’est agi d’un mouvement d’humeur sans aucun préavis et non conforme aux procédures légales, réglementaires et conventionnelles.

D’après le communiqué, la Direction générale de Togo Terminal en accord avec les délégués syndicaux a décidé en fin d’année 2019, d’une augmentation des salaires tout en prenant en compte les différentes catégories suivant les spécificités des postes.

Ce qui, d’après les premiers responsables, a permis de revoir à la hausse en janvier 2020, les primes de logement pour toutes les catégories.

« Au mois de mai 2020, le processus de rallongement de la grille a été entamé avec un avancement de 3 échelons pour toutes les catégories », précise le communiqué qui soutient que dans le souci de garantir le bien-être des employés, elle a « volontairement » enclenché un processus de revalorisation complète des salaires malgré la situation socioéconomique marquée par une baisse des activités dans tous les secteurs notamment portuaires, depuis l’avènement de la Covid-19.

Ainsi, poursuit le communiqué, à la fin du mois de juin, le salaire perçu a été augmenté avec un rappel de 5 mois, à compter de janvier 2020.

Lire Aussi :   Une prostituée de Lomé au Général Yark Damehane : « Je souhaite que l’heure du couvre-feu soit ramenée à 23 heures pour nous permettre de travailler »

L’entreprise n’a pas passé sous silence les efforts consentis depuis 2019, notamment, les réajustements des salaires pour une grande partie du personnel ainsi que les nombreuses autres mesures incitatives, sans oublier la « réactualisation » des salaires pour s’assurer du mieux-être de son personnel.

La Direction générale avoue ne pas comprendre les motivations des grévistes et dit être ouverte à des discussions pour l’amélioration constante des conditions de travail et de vie de ses collaborateurs.

Tout en regrettant les éventuels désagréments causés par ce mouvement d’humeur « illégal et illégitime » de ce « groupuscule d’agents », la Direction présente ses excuses à tous ses partenaires et exhorte ses travailleurs au respect des textes réglementaires et conventionnels.

Pour finir, elle rassure ses clients de la reprise des opérations en toute fluidité.

Raphaël A.

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?