Covid-19 : Le Coronavirus devient de plus en plus une maladie de pauvres au Togo

218 0

©AfreePress-(Lomé, le 10 juillet 2020)-Le Togo a enregistré jeudi 8 juillet 2020, un total de 704 cas confirmés au coronavirus, parmi lesquels 483 cas ont recouvré la santé et 206 cas sont toujours actifs.

Selon le doyen de la Faculté des sciences de la santé de l’Université de Lomé, Professeur Ihou Watéba, les personnes de la « haute classe » sont de plus en plus à l’abri de la pandémie. C’est plutôt le « bas peuple » qui se fait toujours contaminer par la Covid-19 au Togo, contrairement aux premiers mois de l’apparition de cette pandémie, indique-t-il.

« Les riches ou responsables ont tout compris, ils portent des masques, ils se lavent les mains, bref, ils respectent les mesures barrières. C’est l’homme de la rue, qui ne croit pas à l’existence de la maladie, qui pense que c’est un jeu. Le mal a élu domicile au sein de ces gens-là. Tous les jours maintenant, ce sont les maçons, agriculteurs, apprentis soudeurs, menuisiers, ménagères, conducteurs de taxi moto qui sont contaminés », a déclaré le praticien hospitalier au cours d’une émission organisée mercredi dernier sur radio Kanal Fm.

À ce jour, il n’existe aucun vaccin ni traitement contre la Covid-19. Seul le respect des mesures barrières est recommandé, a-t-il fait savoir appelant tous les Togolais à faire preuve de vigilance et à prendre au sérieux le mal. « Les gens qui montent en voiture et qui sont d’une classe sociale donnée se protègent mieux et ne se contaminent plus », a-t-il indiqué au cours de cette émission.

Lire Aussi :   Professeur Mounerou Salou : « Ce que nous courons si nous sommes indisciplinés, c’est que le pire va arriver…»

Anika A.

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?