Crise sanitaire : « 16,4% de Togolais ont vu leurs activités fermées ou sont contraints de rester à la maison », selon l’INSEED

172 0

©AfreePress-(Lomé, le 10 juillet 2020)- L’Institut national de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED) a rendu public jeudi 9 juillet, les résultats de son enquête dénommée : « Enquête de suivi téléphonique à haute fréquence des ménages (ESTHFM)». Une enquête consacrée à l’impact de la crise sanitaire du Coronavirus sur les ménages au Togo.

L’enquête réalisée avec l’appui financier et technique de la Banque mondiale du 26 mai au 9 juin 2020, a ciblé l’agglomération de Lomé (Lomé Commune, Golfe et la partie urbaine de la préfecture d’Agoè), ainsi que les autres milieux urbains (chefs-lieux des autres préfectures) et le milieu rural en se basant sur l’échantillon tiré de la base de sa première enquête harmonisée sur les conditions de vie des ménages (EHCVM). L’enquête a porté sur un échantillon de 2.189 personnes pour une représentativité nationale.

« Sur les 6.171 ménages, 2.189 qui disposent d’un numéro de téléphone, ont été sélectionnés pour constituer l’échantillon de base de la collecte. A l’issue de l’enquête de base qui s’est déroulée du 26 mai au 9 juin 2020, au total 1.516 numéros ont été joints par les agents de collecte, soit un taux d’accessibilité de 69,3% au niveau national. Ce taux est plus bas en milieu rural (62,2%) qu’en milieu urbain », a expliqué Koame Kouassi, Directeur général de l’INSEED.

Les résultats de l’INSEED relèvent que depuis le début de la crise, un actif sur deux a été contraint d’arrêter son travail, tandis que 16,4% ont vu leurs activités fermées ou sont contraints de rester à la maison du fait du manque d’activité dans leurs entreprises.

Lire Aussi :   Affaire d’extraction « illégale de sable à Dévégo : Une délégation du ministère des Mines sur le terrain

S’agissant des travailleurs salariés, l’enquête indique que 12% n’ont pas pu se rendre à leur travail la semaine précédant la collecte des informations.

Globalement, la crise d’après l’INSEED a entraîné l’arrêt des activités (27,9%), l’absence temporaire au service (17,5%), et la réduction du personnel (13,3%).

« Parmi les salariés n’ayant pas pu se rendre à leur travail la semaine précédent l’enquête, 44% n’ont touché aucun paiement tandis qu’un quart ont eu droit à leur salaire complet », précise l’INSEED.

Il faut noter que sur le plan sanitaire, l’enquête de l’INSEED révèle que 90% des Togolais sont bien informés sur la pandémie du coronavirus et appliquent les mesures barrières édictées par le gouvernement.

« L’étude a permis de se rendre compte d’une prise de conscience de la population vis-à-vis de la pandémie à travers le respect des mesures barrières », précise M. Koame Kouassi.
Raphaël A.

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?