Sextape dans les écoles : Les élèves incriminés risquent la prison

407 0

©AfreePress-(Lomé, le 13 juillet 2020)- Les élèves auteurs des vidéos pornographiques tournées dans les établissements scolaires au Togo risquent de lourdes peines de prison.

Selon les informations obtenues par l’Agence de presse AfreePress, les élèves identifiés comme étant à la base des vidéos tournées vont être jugés sur la base de l’article 139 du Code pénal pour « dépravation des mœurs ».
Pour leurs actes immoraux commis dans les écoles, « ils peuvent écoper de six (6) mois d’emprisonnement et soumis à une amende allant de deux (2) à cinq (5) millions CFA », apprend-on.
Il faut noter que le Ministre des Enseignements primaire et secondaire, Affoh Atcha Dedji avait annoncé que les auteurs de ces vidéos qui ont fait le tour des réseaux sociaux ces dernières semaines provoquant l’indignation de l’opinion publique, avaient été identifiés ainsi que les écoles auxquelles ils appartiennent.
Le ministre a précisé que les dispositions sont prises pour situer les responsabilités sans toutefois mentionner des sanctions qui seront infligées à ces élèves ainsi qu’aux écoles qui les encadrent.
Raphaël A

Lire Aussi :   Éducation : Les enseignants des écoles méthodistes entrent en grève

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?