Violences basées sur le genre : Le réseau MenEngage Togo et ses partenaires engagés aux côtés du gouvernement

275 0

©AfreePress-(Lomé, le 14 juillet 2020)- Lomé a abrité mardi 14 juillet 2020, un atelier de « validation nationale de l’étude qualitative sur la masculinité, la féminité et les relations de genre » au Togo.

Portée par le réseau MenEngage Togo, l’étude réalisée avait cerné les concepts de masculinité et de féminité, ses liens avec les violences basées sur le genre (VBG) et les facteurs de blocage et leurs conséquences sur l’équité genre et la santé sexuelle et reproductive. Ainsi, les résultats provisoires de cette étude sont soumis à l’appréciation des acteurs impliqués.

« Cette étude est née de l’initiative d’installation de MenEngage au Togo qui est une plateforme internationale qui veut travailler avec les hommes et les garçons aux côtés des femmes et des filles pour plus d’équité, égalité et genre et la lutte contre les violences basées sur le genre. Quelle est la perception ? Quelle est la mentalité des Togolais ? Quelles sont les attitudes des Togolais et Togolaises quand on parle de la masculinité, féminité, et comment les deux notions font que les relations du genre notamment entre homme et femme sont gérées au Togo. C’est ce que nous avons voulu faire dans un premier temps pour avoir une situation de base afin de savoir quelle stratégie développée pour embraser ce travail d’égalité et d’équité de genre », a indiqué le chargé de projet, AGBOKA Kokou Edem.

Il s’est agi pour ainsi pour les participants de cet atelier d’identifier les pistes d’actions à mener pour plus de justice de genre au Togo, en apportant des amendements et suggestions pour l’amélioration du rapport soumis à leur validation.

Lire Aussi :   Santé : SCANTOGO et WACEM décaissent plus de 300 millions FCFA pour la réhabilitation de l'hôpital de Tabligbo

La ministre de l’Action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation qui soutient cette initiative a par la voix de Mme Folly-NOTSRON De salué l’engagement de ces organisations.

« Ce rapport apporte des recommandations qui serviront à entreprendre et à renforcer les actions auprès des décideurs ainsi que des hommes et femmes pour avancer davantage vers la transformation des normes pour une société togolaise plus équitable et inclusive », a-t-elle lancé.

Le réseau MenEngage Togo et ses partenaires s’engagent à contribuer l’amélioration de perception des relations du genre au sein de la société togolaise et à mener aux côtés du gouvernement la lutte contre les violences basées sur le genre.

« Les résultats de cette étude nous montrent que les hommes ont toujours cette perception d’être supérieurs aux femmes dans tous les domaines et les femmes malheureusement acceptent cela et nous avons constaté qu’il n’y a pas un travail quotidien qui se fait au niveau des femmes pour montrer qu’elles peuvent aussi réussir comme les hommes ».

Commanditée par l’ONG AFAD, secrétariat de MenEngage Togo, avec l’appui financier de son partenaire IAMANEH Suisse, et réalisée par le cabinet CERA Groupe, l’étude a couvert aussi bien le milieu rural qu’urbaine en particulier dans les endroits du pays où les données sur les VBG sont les plus récurrentes.

Raphaël A.

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?