Culture : L’immortel Jimi Hope

133 0

©AfreePress-(Lomé, le 16 juillet 2020)-Presque un an après son décès, le souvenir du célèbre artiste et rocker togolais, Jimi Hope est toujours vivace dans la mémoire des Togolais.

L’illustre disparu a été immortalisé lundi 13 juillet 2020, à l’Institut français de Lomé (IFL).

Son nom a été attribué à la grande scène de cet institut, qui vient de faire peau neuve.

Pour les premiers responsables de l’ambassade de France au Togo, ce geste est un hommage rendu à la fidélité d’un artiste de renommée internationale.

La démarche vise en outre à matérialiser la volonté de la France à « perpétuer la mémoire de l’un des plus grands rockers de l’Afrique, tout en célébrant l’amitié franco-togolaise ».

La scène de l’Institut français est d’une ouverture de 14 mètres pour une profondeur de 9 mètres, desservie par une esplanade qui peut accueillir entre 500 et 800 personnes. Cette salle bien avant sa rénovation, accueillait une centaine de manifestations chaque année.

Anika A.

Lire Aussi :   Ouverture des lieux de culte : Ça craint déjà dans les mosquées

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?