Coivid-19 : Le programme ‘’Yolim” pour accompagner les agriculteurs dans leurs besoins

82 0

©AfreePress-(Lomé, le 29 juillet 2020)-

La promotion du numérique dans les politiques de développement est une réalité au Togo.

Pour preuve, le ministère de l’Agriculture, de la production animale et halieutique, a officiellement lancé mardi 28 juillet 2020, un programme de crédit digital dénommé : ‘’Yolim”.

Selon le gouvernement, il s’agit d’une plateforme mise en place au profit des agriculteurs avec un « crédit à taux zéro ».

Ce projet, a été conçu grâce au ministère de l’économie numérique, dans le cadre du plan de riposte agricole lancé par le gouvernement pour voler au secours des secteurs impactés par la crise de la Covid-19.

Concrètement, ‘’Yolim ” se veut un plan innovant destiné à améliorer l’accès des petits exploitants agricoles aux facteurs de production à travers l’achat d’intrants ou de location de tracteur pour améliorer leur productivité. Les agriculteurs enregistrés par l’un des agrégateurs partenaires, disposeront de bons d’achats électroniques ‘’Yolim” d’un montant global de 96 000 FCFA pour leur permettre d’acheter de l’engrais, des pesticides ou louer des tracteurs.

Par ailleurs, à travers cette plateforme, « le gouvernement veut également réguler le prix de labour de l’hectare sur le territoire au regard des fortes disparités observées dans les différentes régions », a précisé le ministre de l’Agriculture, de la production animale et halieutique, Koutéra Bataka à l’occasion de la cérémonie de lancement de ce programme.

Selon la ministre de l’Économie numérique, Cina Lawson la plateforme ‘’Yolim ” est un projet d’accompagnement aux couches vulnérables durement frappées par la pandémie de la Covid-19.

Lire Aussi :   Accès à l'eau potable : La Fondation Hussein Metairek met fin à la souffrance du personnel soignant du CMS Baguida

« Yolim est une solution tournée vers les réalités agricoles du pays et est un exemple concret de l’accompagnement que nous apportons depuis quelques années aux différents ministères », a-t-elle déclaré.

Déjà, 210 magasins sont partenaires de l’opération et environ 60 000 agriculteurs ont été enregistrés pour en bénéficier.
Anika A.

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?