Covid-19 : La CEDEAO et la GIZ offrent des matériels de protection à la douane togolaise

124 0

©AfreePress-(Lomé, le 4 août 2020)-La CEDEAO avec l’appui de la coopération allemande à travers la GIZ, vient d’appuyer la douane togolaise avec du matériel de protection contre la Covid-19.

Ce d’un don entre dans le cadre du projet : « Appui programme frontière de l’Union africaine (GIZ-PFUA) », soutenu par la République fédérale d’Allemagne. Il est destiné à accompagner plus de vingt (20) États de l’Union Africaine, dont le Togo dans leur lutte contre la pandémie du coronavirus.

La remise du matériel a eu lieu mardi 4 août 2020 au commissariat des douanes à la direction générale de l’Office togolais des Recettes (OTR) en présence des premiers responsables de l’Ambassadeur d’Allemagne au Togo, Matthias Veltin et des responsables ainsi que des responsables de la GIZ au Togo et ceux de la commission de la CEDEAO, a constaté sur place l’Agence de presse AfreePress.

Pour l’Ambassadeur d’Allemagne au Togo, la sécurisation des frontières dans le cadre d’une lutte efficace contre la pandémie de la Covid-19 doit également passer par la protestation des agents des douanes.

« Dans la situation actuelle de crise sanitaire, la question de frontière est étroitement liée à la question de lutte contre la pandémie. Nous savons tous que les douaniers sont plus exposés au virus parce qu’ils travaillent dans les lieux où les voyageurs peuvent être porteurs du virus. Donc pour une meilleure protection et une efficacité dans la gestion et le contrôle au niveau des frontières, nous avons trouvé important de soutenir le personnel de la douane dans sa mission », a-t-il indiqué.

Lire Aussi :   Ouverture des frontières : la date enfin connue

Le don offert à la douane togolaise est composée de mille cinq cents (1500) masques de protection, de six mille (6000) gants et de quatre mille (400) bouteilles de 500 ml de gels hydro-alcoolique.

Au nom du commissaire général de l’OTR, Atta Kakra, commissaire des douanes et des impôts indirects a salué cet appui qui selon lui, permettra d’assurer une meilleure protection aux agents dans leur mission de sécurisation des frontières, la facilitation des échéances et la mobilisation des recettes.

« (…) Les contrôles frontaliers qu’accomplissement les agents des douanes les exposent au risque de contraction du virus. Il est donc indispensable que ces agents disposent des moyens adéquats de protection devant leur permettre de remplir efficacement leur tâche en toute sécurité », a-t-il précisé.

Raphaël A.

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?