Décès de Delato AGBOKPE : Les populations de Kpomé dans les rues pour réclamer une autopsie du corps

170 0

©AfreePress-(Lomé, le 10 août 2020)-Les populations du canton de Kpomé (préfecture de Zio) sont dans les rues ce lundi 10 août 2020 pour rendre hommage à leur fils et frère, David Delato AGBOKPE, Directeur Général de la Direction des Transports Routiers et Ferroviaires (DTRF) décédé le 3 août dernier.

Les habitants du canton de Kpomé ne croient pas en la thèse d’une mort par Covid-19 et estiment que leur fils et cadre du milieu est décédé dans des conditions  » mystérieuses ».

Ils demandent que la lumière soit faite sur le décès du patron de la DTRF et crient leur colère. « On nous a tout pris à Kpomé, à présent, on fait disparaitre nos cadres à qui profite tout ça », brandissent les manifestants sur les pancartes.

« Non seulement on exploite le phosphate sur nos terres sans nous dédommager comme il se doit. Nous n’avons plus de terre pour cultiver, il n’y a pas d’école, ni de centre de santé adéquat dans notre milieu, les routes sont impraticables et le gouvernement refuse de nous venir en aide. Et nos cadres qui nous aident au quotidien meurent de manière mystérieuse et on nous dit qu’ils sont morts de Covid-19. Nous ne comprenons plus rien », a pesté un manifestant.

Il faut noter que le Directeur général de la DTRF décédé de la Covid-19, selon les sources officielles. Il a été inhumé le 4 août dernier.

Cette version est rejetée par la population de Kpomé qui parle plutôt d’un « assassinat planifié ».

Raphaël A.

Lire Aussi :   Médias : La HAAC vous offre la possibilité de devenir propriétaire d’une station de radio Fm

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?