Explosion au port de Beyrouth : Le Togo renforce la sécurité dans son port pour éviter tout risque

132 0

©AfreePress-(Lomé, le 12 août 2020)-Le gouvernement a tiré les leçons du drame ayant frappé la ville de Beyrouth (Liban).

Réunis mardi 11 août 2020 à Lomé, les premiers responsables des départements ministériels impliqués dans la gestion sécuritaire du Port autonome de Lomé, ont décidé de mettre en place une commission d’inspection des magasins portuaires et de stockage des marchandises dangereuses.

Cet organe aura pour mission d’encadrer la gestion des produits chimiques sur le site du Port autonome de Lomé, afin d’éviter une éventuelle catastrophe similaire à celui de Beyrouth.

« A travers le PND, la vision du Président de la République et du gouvernement est de faire du Togo un hub logistique et un centre d’affaires de premier ordre dans la sous-région. Pour l’atteinte de cette vision, le port de Lomé constitue l’infrastructure principale. Les efforts doivent se concentrer sur la sécurité et la sûreté des installations portuaires. C’est le lieu d’envisager des échanges plus approfondis sur tous les risques industriels et produits dangereux dans tous les secteurs de notre pays pour éviter d’être surpris », a laissé entendre le ministre de la Sécurité et de la protection civile, Yark Damehame.

Pour rappel, le 4 août 2020, deux explosions ont ravagé le port de Beyrouth et de nombreux quartiers de la capitale libanaise, faisant 171 morts, plus de 6.000 blessés, et près de 40 disparus. Selon la version officielle, l’explosion a été déclenchée par un incendie qui s’est déclaré à proximité d’un stock de 2750 tonnes de nitrates d’ammonium stockées dans le port depuis 2014.

Lire Aussi :   Commune Golfe-4 : Jean-Pierre Fabre dresse le bilan de sa première année de gestion

Anika A.

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?