Fermeture des bars : Le SYNATERTO va attaquer le maire Aboka Kossi en justice

191 0

©AfreePress-(Lomé, le 17 août 2020)-Le Syndicat National des Tenanciers des Bars et Restaurants du Togo (SYNATERTO), ne digère pas du tout la fermeture sans préavis des bars dans la commune Golfe 5 par le maire Aboka Kossi. Face à la presse lundi 17 août 2020, le bureau exécutif de ce syndicat a dénoncé la décision prise « unilatéralement » par le maire de cette commune et exigé la réouverture immédiate des bars ainsi que la restitution des effets saisis lors de cette descente.

« Nous avons constaté qu’il n’y a aucune notification de faute commise ni aucun avertissement écrit. Des effets constituants nos patrimoines c’est-à-dire, les actifs de nos sociétés ont été saisis sans la présence d’aucun huissier ni la délivrance d’aucune assignation. Il y a eu des injonctions d’ouverture de bars, de violations de domicile, des portes fracassées pour un simple ramassage, des fois en l’absence des propriétaires », a déploré le Secrétaire Général du SYNATRTO, SEGBEAYA Agbeko Kossi.

Pour le SYNATERTO, le Maire du Golfe 5 s’est basé sur un décret qui ne concerne pas les débits de boissons, pour faire une descente « scandaleuse » et procéder à des fermetures « illégales » des lieux d’activités. « (…) C’est un décret relatif à la fréquentation de la plage, des restaurants et des discothèques : ce qui veut dire que les débits de boissons ne sont pas concernés… Notre syndicat est très remonté et indigné par la fermeture peu orthodoxe de nos bars à Avédji Golfe 5 par le maire Aboka Kossi. Le maire Aboka doit avoir du respect pour nous », a pesté le Secrétaire Général du SYNATERTO.

Lire Aussi :   Affaire Adamou Abdoulaye : Le préfet Hodabalo Awaté se prononce enfin et indique la voie à suivre

Les responsables du syndicat ont affirmé avoir entrepris des démarches pour rencontrer le maire.
« Il nous a dit qu’il n’a pas d’explication à nous donner. Au niveau du syndicat nous lui avons affirmé depuis, parce que nous estimons que c’est ensemble avec la commune et les forces anti-pandémie que nous devons mener des actions contre cette pandémie, notamment le respect des mesures barrières dans les bars. Si le maire Aboka Kossi ferme les bars en créant des chômeurs, il répondra devant le tribunal du travail pour des dommages à réparer », a indiqué M. SEGBEAYA Agbeko Kossi.

Le syndicat voit dans l’acte du maire, « un abus d’autorité et de pouvoirs sur les communaux ainsi qu’une violation de domicile pour certains qui n’étaient pas en activité mais qui ont subi le même sort.

« Il y a eu des dégâts lors des fermetures des bars. Nous demandons au maire du Golfe 5, la restitution en nombre et en état premier de nos affaires saisies et la réouverture pure et simple de nos bars et ceci dans l’immédiat », exige le syndicat.

Il faut rappeler que c’est le 14 août dernier que le Maire de la commune du Golfe 5 a effectué une descente inopinée au cours de laquelle plusieurs (environs 7 bars ) bars ont été fermés.

Raphaël A.

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?