HOUESSOU Amévi reconduit à la tête de l’Association des conducteurs routiers de Hollando

120 0

©AfreePress-(Lomé, le 20 août 2020)-L’Association des Conducteurs Routiers de Hollando (ACRH) a tenu jeudi 20 août 2020 à Devégo, (Commune du Golfe 6) son assemblée générale ordinaire élective.

Cette assemblée générale a permis aux délégués des 13 sections que comprend l’association de renouveler leur bureau exécutif pour les cinq prochaines années.

Et c’est HOUESSOU Amévi qui a été reconduit à l’unanimité à la tête de cette association à l’issue de cette Assemblée, pour un mandat de cinq ans. Il préside un bureau de 25 membres.

Aussitôt mis en place, M. HOUESSOU Amévi et son bureau se sont engagés à travailler pour l’épanouissement des membres de l’ACRH et des usagers du Grand marché de Lomé.

« C’est une satisfaction pour moi d’être réélu à la tête de notre association. Cela prouve que tout ce que j’ai fait durant les cinq dernières années a motivé mes camarades qui m’ont encore renouvelé leur confiance. Tout ce que nous avons acquis, nous allons tout faire pour les préserver et faire davantage pour le bonheur de nos membres », a confié à l’Agence de presse AfreePress, le président élu, HOUESSOU Amévi.

Comme défis à relever, le bureau exécutif compte poursuivre les actions en collaboration avec les autorités du pays afin de sécuriser toute la zone de Hollando qui part d’une partie du Grand marché de Lomé jusqu’à la plage, assurer la propreté et électrifier la plage.

L’association compte également faire des actions sociales à l’endroit des enfants de rue afin de réduire l’insécurité dans le marché.

D’ores et déjà, l’association qui regroupe les conducteurs de la ligne Lomé-Cotonou lance un appel aux premiers responsables du pays, notamment le ministère des infrastructures et des transports et leur demande de doter leur zone d’une gare routière.

Lire Aussi :   Fermeture des bars : Le SYNATERTO va attaquer le maire Aboka Kossi en justice

« Avec la collaboration de l’Union des syndicats des Conducteurs Routiers du Togo, la Chambre de commerce et d’industrie, nous envisageons et nous sollicitons l’accompagnement du gouvernement pour nous construire une gare routière au niveau de la plage, pour non seulement faciliter la circulation des marchandises, mais aussi, pour mettre l’ordre dans le Grand marché », a ajouté le Président de l’ACRH.

Pour rappel, l’ACRH contribue à la formation des conducteurs routiers, la sécurisation et l’entretien des plages et veille aux droits de ses membres.

Ont également pris part aux travaux de cette assemblée générale, des représentants du ministère des infrastructures, et des transports, ceux de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT), ainsi que des officiers de police et de la gendarmerie chargés d’assurer la sécurité dans le grand marché et de la page de Lomé.

Raphaël A.

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?