Stratégie nationale de développement de la statistique : Le Togo va investir 34,81 milliards FCFA sur la période 2020-2024

113 0

©AfreePress-(Lomé, 22 août 2020)-Après la première stratégie nationale de développement de la statistique (SNDS-I) 2009-2013, le Togo vient d’adopter une seconde stratégie nationale de développement (SNDS-II) pour la période de 2020-2024. Le document élaboré par l’Institut National de la Statistique et des études économiques et Démographiques (INSEED), est destiné au renforcement du Système Statistique National (SSN). Il a été rendu public vendredi 21 août 2020 au cours d’un atelier organisé à Lomé.

Ce document stratégique conçu comme outil de mise en œuvre de la stratégie pour l’harmonisation des statistiques en Afrique sur la période 2017-2026 (SHaSA 2), contribuera selon le gouvernement, à poser les bases du suivi et de l’évaluation du Plan national de développement (PND), de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine et des Objectifs de développement durable (ODD).
Il est décliné en trois axes stratégiques à savoir : le renforcement des capacités institutionnelles et de la coordination, la production des statistiques de qualité et la promotion de la culture statistique.

Pour ANIMAOU Tchiou, Secrétaire Général de l’INSEED, la SNDS-II offre aux différentes parties prenantes du SSN,, un cadre d’orientation pour une meilleure coordination, une harmonisation des outils méthodiques, une amélioration de la production et pour l’utilisation des données statistiques. « Elle permettra aussi d’avoir une meilleure visibilité sur le financement des activités statistiques », a-t-il ajouté.

La SNDS-II 2020-2024 va couter 34,81 milliards de FCFA à l’État et ses partenaires techniques et financiers.

Spécifiquement, au niveau de l’axe stratégique 1 (5,75 milliards de FCFA de budget), en plus la finalisation des réformes institutionnelles et organisationnelles, il sera question selon l’INSEED, d’organiser, de structurer et de coordonner la programmation statistique en renforçant le SSN en ressources de qualité.
L’axe stratégique 2 dont le coût s’élève à 26,91 milliards de FCFA soit, 77,32% du coût global) prévoit de son côté, la réalisation du 5e recensement général de la population et de l’habitat (RGPH-5), une série d’enquêtes socioéconomiques et la production d’annuaires statistiques devant soutenir le suivi de la mise en du PND et des ODD.

Lire Aussi :   Médias : La HAAC vous offre la possibilité de devenir propriétaire d’une station de radio Fm

Quant à l’axe stratégique 3, dont le budget est estimé à 2,14 milliards de FCFA, il permettra l’amélioration de la culture statistique et offrira plus de place à la communication. « Il regroupe les activités orientées vers une utilisation optimale des statistiques aux fins de la bonne gouvernance », informent les responsables de l’INSEED.

Il faut noter que la SNDS est un document de référence en matière de production des statistiques pour orienter l’action gouvernementale. Elle définit et spécifie les instruments permettant de suivre et évaluer les efforts du gouvernement dans tous les secteurs prioritaires.

La mise en œuvre de la SNDS 2009-2013 a permis au Togo de créer le Conseil national de la statistique (CNS) et l’INSEED. Elle a contribué à la réalisation du 4e recensement général de la population et de l’habitat (RGPH4) et des enquêtes d’envergure nationale (QUIBB, EDST, MICS, RGE, EHCVM, RNA etc.).

Raphaël A.

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?