Santé : Le Togo, premier pays à avoir éliminé la maladie du sommeil en Afrique

65 0

©AfreePress-(Lomé, le 24 août 2020)-Le Togo a définitivement éliminé la Trypanosomiase Humaine Africaine (THA), maladie tropicale négligée encore appelée maladie du sommeil. Le pays devient dans ce cas, le premier pays africain à avoir éliminé cette maladie, comme problème de santé publique. C’est ce qu’a récemment notifié l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) au gouvernement togolais.

Selon un communiqué rendu public le 22 août dernier, par le ministère de la Santé et de l’hygiène publique, le Togo sur la base des résultats satisfaisants obtenus dans la lutte contre la Trypanosomiase Humaine Africaine, ce qui est attesté par la rareté des cas, a introduit un dossier pour la certification de l’élimination de la THA auprès de l’Organisation Mondiale de la Santé en 2018.

« Ce dossier a été examiné par un groupe d’experts indépendants convoqué par le bureau régional de l’OMS. Sur la base des éléments probants figurants au dossier et de la recommandation de ces experts, le dossier a été validé le 22 juin 2020. Cette validation fait du Togo le premier pays africain à avoir éliminé la THA », informe le communiqué.

Pour rappel, la Trypanosomiase Humaine Africaine (THA), est une parasitose causée par le protozoaire flagellé Trypanosoma gambiense dans la forme ouest-africaine et transmise lors de piqûres de mouches tsé-tsé ou glossines. Elle fait partie des onze (11) maladies tropicales négligées (MTN) considérées comme prioritaires.

Endémique dans les pays d’Afrique noire, la Trypanosomiase Humaine Africaine (THA) est une infection redoutable, invalidante, difficilement curable et conduisant toujours à la mort si elle n’est pas traitée de façon adéquate. L’élimination de cette maladie sur le sol togolais a été possible grâce aux efforts du gouvernement et ses partenaires techniques et financiers, dont l’OMS.

Lire Aussi :   La contribution à la relance économique du Togo suite aux impacts de la Covid-19 sera au cœur de la 3e édition d’une conférence internationale les 29 et 30 juin à Lomé

Les pays voisins n’en étant pas encore à la phase du Togo, le gouvernement s’engage pour la surveillance du pays afin d’éviter toute résurgence de cette maladie.
Raphaël A.

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?