L’ONG « Caring For All » en campagne de sensibilisation sur les dangers de la drépanocytose à Bè et ses environs

99 0

©AfreePress-(Lomé, le 25 août 2020)- Après la célébration de la journée internationale dédiée à la lutte contre la drépanocytose le 19 juin dernier, l’ONG « Caring For All » entame une campagne de sensibilisation sur la maladie au Togo. Mardi 25 août 2020, les responsables de cette ONG, étaient dans la Commune du Golfe 1 (quartier Bè et ses environs) pour sensibiliser les apprenties coiffeuses de cette commune et leur parler de cette maladie ainsi que des grossesses précoces, et les mesures barrières de lutte contre le coronavirus.

L’ONG assistée par la Direction préfectorale de la santé du Golfe, de la commune Golfe 1 et du Chef canton de Bè, Togbui AKLASSOU, a saisi cette occasion pour éduquer et informer les jeunes filles sur les questions de santé, en particulier celles portant sur la drépanocytose qui est une maladie génétique et héréditaire. L’ONG a également attiré l’attention de l’assistance sur l’importance pour ces apprenties de connaître, leur statut avant le mariage.

« Nous avons fait le choix de venir vers les apprenties parce que nous estimons qu’elles sont très jeunes et ont besoin de connaître véritablement cette maladie génétique très rependue en Afrique et dans notre pays. Aussi j’ai pensé qu’étant donné qu’elles sont des jeunes qui se battent pour sortir de la précarité, il est très important qu’elles prennent conscience de cette maladie, en connaissant très tôt leur statut afin d’éviter de faire des enfants qui vont souffrir toute leur vie à cause de la drépanocytose », a indiqué Mme Catherine STONE, présidente de l’ONG « Caring for all ».

Lire Aussi :   Propagation du COVID-19 à Sokodé : Le ministre Foli Bazi Katari lance un appel à la population de Tchaoudjo

La séance de sensibilisation a permis au Directeur préfectoral de la Santé du Golfe, Dr AGBETIAFA Koffi, de rappeler les conséquences d’une grossesse précoce sur la santé des jeunes filles. Il a pour l’occasion invité les participants au respect « strict » des mesures barrières contre la Covid-19 surtout sur leurs lieux de travail.

« Cette sensibilisation organisée par l’ONG est à saluer doublement parce qu’elle nous permet d’informer davantage les jeunes sur les questions qui les concernent essentiellement. Surtout pour les analyses prénuptiales, l’électrophorèse de l’hémoglobine est très importante afin de prendre la décision de quelle vie de couple on peut mener avec son conjoint ou sa conjointe. Parce que si on va à l’aveuglette et on fait des enfants alors qu’on porte les gènes de la drépanocytose, c’est les enfants qui paient le prix fort, mais aussi, la vie du couple sera très difficile parce que le traitement de cette maladie nécessite beaucoup de moyens financiers », a-t-il indiqué.

La séance a également permis à Mme Catherine STONE et son organisation d’offrir l’opportunité aux jeunes de s’inscrire pour bénéficier de tests d’électrophorèse à moitié prix grâce à l’appui des centres de santé partenaires de Lomé.

Pour rappel, « Caring For All » est une ONG internationale basée aux États-Unis avec une représentation au Togo depuis 2019. L’ONG dispose d’une association qui rassemble et accompagne les personnes touchées par la maladie.

Raphaël A.

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?