Assemblée nationale : Début des travaux de la 2ème session ordinaire de l’année 2020

109 0

©AfreePress-(Lomé, le 1er septembre 2020)-Après deux mois de vacances, les députés de la 6ème législature reprennent le chemin de l’hémicycle pour le compte de la 2ème session ordinaire de l’année 2020. La toute première session consacrée à l’étude du budget a été ouverte mardi 1er septembre 2020 au siège de l’Assemblée sous la présidence de Mme Yawa Chantal Tsegan, en présence du Premier ministre, Komi Selom Klassou ainsi que plusieurs membres du gouvernement.

La deuxième session ordinaire de l’année 2020 a débuté dans le strict respect des dispositions de l’article 55, alinéa 3 de la Constitution. Elle sera essentiellement consacrée à l’examen des projets et propositions de loi et aux diverses interpellations des membres du gouvernement.

Au total, vingt-trois (23) projets de loi ont été affectés aux différentes commissions permanentes pour études.

« Nous attendons les rapports en vue de leur programmation en séance plénière. À cet effet et en attendant le dépôt du projet de loi de finances gestion 2021 par le gouvernement, je nous invite à faire progresser les travaux dans les commissions afin d’étudier les projets et propositions de loi qui sont en instance », a lancé la présidente dans son message d’ouverture.

« Je m’efforcerai donc de vous soumettre dans les meilleurs délais un calendrier des activités de l’institution qui prend en compte l’examen des projets ou propositions de loi, les interpellations des membres du Gouvernement, les ateliers de renforcement des capacités ou de formations prévues avec l’appui des partenaires au développement », a indiqué la présidente de l’Assemblée nationale.
Mme Yawa Chantal Tsegan a, en outre félicité le gouvernement pour l’efficacité de ses actions pour faire face à la crise sanitaire liée au coronavirus.

Lire Aussi :   Éclairage public : Gerry Taama apporte de la lumière aux populations du canton de Kamina (Est-Mono)

Elle a par ailleurs invité ses collègues à s’engager pour accompagner le gouvernement dans ses efforts pour l’amélioration des conditions de vie des populations.

« La représentation nationale réaffirme son engagement et sa détermination à examiner de concert avec le gouvernement, la meilleure adaptation des trois axes du PND, en accéléré, en temporisé ou en différé à l’aune des incidences néfastes de la COVID-19, lors de l’étude du projet de loi de finances gestion 2021 qui sera déposé sur le bureau de l’Assemblée nationale », a-t-elle insisté.

Raphaël A.

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?