Keoula Eddi : « Rien n’est décidé pour l’instant, mais nous devons être prêts pour la réouverture des lieux de culte et des frontières »

212 0

©AfreePress-(Lomé, le 11 septembre 2020)-Le Togo s’apprête à rouvrir ses frontières terrestres et ses lieux de culte (réouverture totale). Mais avant cela, plusieurs mesures vont être prises pour éviter la propagation de la pandémie du coronavirus. C’est ce qu’ont indiqué jeudi 10 septembre 2020, les premiers responsables de la Direction régionale de la santé Grand-Lomé en marge d’une rencontre avec la presse à Lomé.

Au cours de cette rencontre, la Direction régionale de la santé a présenté aux professionnels des médias, la situation de la pandémie dans le pays et insisté sur leur rôle dans la réouverture « prochaine » des lieux de culte et des frontières à travers la sensibilisation.

« Depuis 6 mois déjà, le gouvernement togolais mène une lutte acharnée contre la pandémie du coronavirus et des grandes mesures ont été prises pour que la maladie ne se propage pas dans le pays. Et les médias ont été sollicités pour apporter les bonnes informations à la population. Les presses écrites et en ligne sont de nos jours à portée de main avec l’avancée de l’internet. Donc nous avons voulu faire un briefing de ces médias sur la situation de la pandémie, surtout dans le contexte d’une réouverture des lieux de culte et des frontières », a confié Keoula Eddi, Communicateur en santé à la Direction régionale de la Santé Grand-Lomé.

Pour la réouverture des frontières terrestres, le gouvernement a pris plusieurs mesures. L’installation des caméras thermiques au niveau des six (6) frontières terrestres (Cinkassé, Aného, Kodjoviakopé, Kévé, Binah et Kpalimé), l’installation de centres d’isolement au niveau de chaque frontière, le contrôle des tests PCR-Covid-19 des voyageurs au niveau des frontières, etc.

Lire Aussi :   La ministre Mila AZIABLE Mawunyo engagée à atteindre 100% d'accès universel à l'électricité d’ici 2030

De même, plusieurs mesures seront prises en concert avec les leaders religieux avant la réouverture totale des lieux de culte, rassure la Direction qui veut compter sur les médias pour relayer les bonnes informations sur ces mesures au moment opportun afin d’éviter la propagation de la pandémie après l’ouverture des frontières terrestres et lieux de culte.

« Rien n’est décidé pour l’instant, mais nous devons être prêts pour la réouverture des lieux de culte et des frontières terrestres. Donc ce que nous faisons aujourd’hui, c’est la prévision. Au cas où le gouvernement décide de recouvrir les frontières et les lieux de culte, il ne faut pas que nous soyons surpris des attitudes à adopter », a indiqué M. Keoula Eddi.

Raphaël A.

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?