Covid-19 : Sokodé a accueilli une rencontre de sensibilisation couplée du bilan du projet ‘’LaN’bo’’

99 0

©AfreePress-(Lomé, le 29 septembre 2020)- Des jeunes disposant d’un permis de conduire et à qui l’on offre la possibilité d’acheter une voiture et de payer sur le long terme. C’est possible au Togo et plusieurs jeunes conducteurs de taxis et de bus en ont déjà fait l’expérience et rendent témoignage.

Cette initiative a été rendue possible grâce au projet ‘’LaN’bo’’. Un projet piloté par l’Association Synergie Plus (ASP) et ceci, sur l’initiative du Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé.

Officiellement lancé le 16 avril 2019, le projet ‘’LaN’bo’’ a fait son bilan le 26 septembre dernier dans la ville de Sokodé.

« La-N’bo » se décline sous la forme d’une coopérative de crédit-bail et se veut une initiative d’envergure nationale qui cadre parfaitement avec le Plan National de Développement (PND), plus précisément en ses axes 1 et 3, dont les objectifs sont : La mise en place d’un hub logistique d’excellence et d’un centre d’affaires de premier ordre dans la sous-région, la consolidation du développement social par le renforcement du mécanisme d’inclusion.

Au cours de la rencontre de Sokodé, les premiers responsables de l’association Synergie Plus, aux rangs desquels on compte M. Adoyi Esso-Wavana, ont indiqué que la coopérative ‘’LaN’bo’’ a permis grâce à son offre de Crédit-Bail auto, de créer non seulement une quarantaine d’emplois directs au Togo, mais aussi de sortir environ 160 personnes de la précarité à travers des emplois indirects.

Au regard des résultats satisfaisants, le Chef de l’Etat a instruit les administrateurs du projet, à passer à la phase de maturité en offrant les mêmes privilèges à tous les jeunes désireux de faire carrière dans la conduite sur toute l’étendue du territoire national, ont-ils laissé entendre samedi dernier devant une foule composée des premiers responsables des syndicats de conducteurs et des bénéficiaires du projet.

Lire Aussi :   Dernières minutes : Un ancien candidat à l’élection présidentielle du 22 février 2020 décide de changer de nom

L’occasion a été saisie pour faire une évaluation exhaustive des forces et des faiblesses de ce projet.

« Cette rencontre a permis de faire une rétrospection des 16 mois d’exercice, d’offrir une formation sur la gouvernance moderne d’un parc auto aux participants et de présenter les enjeux, les opportunités et les atouts que la coopérative peut offrir à ses adhérents. Elle a été aussi une occasion de les sensibiliser sur les défis actuels de la lutte contre le coronavirus », a laissé entendre l’ancien commissaire des impôts de l’Office togolais des recettes (OTR).

Les bénéficiaires ont tenu à exprimer leurs reconnaissances et remerciements au Chef de l’Etat pour cette initiative et ont vivement souhaité que ce projet se pérennise et soit étendu sur l’ensemble du territoire national.

Il faut noter que cette rencontre a vu la présence du SG de la Préfecture de Tchaoudjo, du Secrétaire Préfectoral du parti UNIR et a été présidée par le 1er adjoint au maire de la commune Tchaoudjo-1.

Olivier A.

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?