Justice : Un prophète mis en prison pour contestation des résultats de la dernière élection présidentielle

184 0

©AfreePress-(Lomé, le 2 octobre 2020)-Le Prophète Ésaïe Dekpo a été déféré vendredi 2 octobre 2020 à la prison civile de Lomé après avoir passé deux semaines dans les locaux du Service Central de Recherches et d’Investigations Criminelles (SCRIC) de la Gendarmerie nationale.

L’information a été confirmée par la Dynamique Mgr Kpodzro lors d’une conférence de presse tenue à Lomé.

L’homme de Dieu qui avait déclaré lors d’une conférence de presse, que l’ancien Premier Ministre Agbeyomé Kodjo est « le réel vainqueur » de l’élection présidentielle du 22 février 2020, fera désormais face à la justice pour avoir remis en cause les résultats officiels validés par la plus haute juridiction du pays, la Cour Constitutionnelle.

« C’est mon fils Gabriel que j’ai choisi pour conduire le peuple togolais vers la terre promise. Tous ceux qui savent qu’il est le vrai gagnant et qui jouent leur carte pour le maintien du régime seront foudroyés par la colère de Dieu (….). Dieu agit au Togo aujourd’hui dans la colère. Faure Gnassingbé, son mandat tire vers la fin. Son règne tire vers la fin », avait martelé le Prophète au cours de cette sortie.

Des paroles qui lui valent d’être convoqué et poursuivi.

Raphaël A.

Lire Aussi :   Vol d'électricité : La CEET va dépenser 1.631.830.788 FCFA pour l'acquisition d'une machine de détection des fraudeurs

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?