Professeur Komlan Kokoroko aux enseignants : « Je n’ai pas de baguette magique… Mais je vous propose un challenge simple… »

210 0

©AfreePress-(Lomé, le 5 octobre 2020)-Nommé le 1er octobre dernier, ministre des Enseignements primaire, secondaire et technique, Professeur Komlan Dodzi Kokoroko a officiellement pris ses fonctions vendredi 2 octobre dernier en remplacement de M. Affoh Atcha-Dédji.

À cette occasion, le jeune ministre et « ancien » président de l’Université de Lomé, a tenu à adresser un message aux enseignants togolais à l’orée de la rentrée des classes qui s’annonce un peu mouvementée du fait de la pandémie du Coronavirus mais aussi, des revendications que les syndicats des enseignants comptent poser comme préalables à la réouverture des classes.

« Je n’ai pas de baguette magique pour les enseignants du Togo, mais je vous propose un challenge simple dans la droite ligne du mandat social du Président de la République », a-t-il laissé entendre à cette occasion avant de préciser son idée.
Ce challenge, a-t-il indiqué, c’est celui de « bâtir les hommes, les édifices et les institutions ».

Le nouveau ministre des Enseignements primaire, secondaire et technique a un rêve, celui de changer le visage des enseignants et de l’enseignement au Togo. Mais il s’est dit conscient de ne pas pouvoir y arriver sans le concours des syndicats et de tous leurs membres. « Je veux compter sur l’encours et le concours des syndicats des enseignants et de tous ceux qui font vivre quotidiennement le monde de l’éducation au Togo. Je crois énormément aux talents et aux idées devant les difficultés tout autant que les avancées que seront les nôtres. Quand l’école va, la République se porte bien », a-t-il conclu.

Lire Aussi :   Coronavirus : Le bouclage de la préfecture des Lacs annoncé

OlivierA.

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?