Réduction des risques de catastrophes au Togo : Le PNUD apporte son appui

97 0

©AfreePress-(Lomé, le 7 octobre 2020)- Le Togo vient de se doter d’un outil technique de renforcement de la résilience des zones à risques face aux changements climatiques et catastrophes. Il s’agit du « projet de renforcement de la résilience des communautés vulnérables aux risques de catastrophes » officiellement lancé mardi 6 octobre 2020 à Lomé par le ministère de la Sécurité et de la Protection Civile.

L’initiative appuyée par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), vise à renforcer les dispositifs de prévention, de réponse et d’assistance en cas de catastrophes naturelles.

Et c’est l’Agence Nationale pour la Protection Civile (ANPC) qui assurera la coordination du projet pour une durée de cinq ans. « Il s’agira d’élaborer une cartographie des zones inondables habitées qui sera mise à disposition des acteurs qui interviennent sur le terrain, outiller les habitants de ces zones inondables à la connaissance des risques mais également les appuyer dans les activités qu’ils auront à mener. Le projet vise aussi à doter l’université de Lomé, d’un laboratoire, du matériel informatique pour permettre aux acteurs de se former à pouvoir intervenir quand il s’agit des questions de catastrophes », a indiqué Sanetiebone DAMOROU, point focal du projet.

Financé par le PNUD à hauteur d’un (1) milliard de FCFA, le projet va toucher cinq mille (50.000) bénéficiaires des zones à risques qui sont fortement exposées aux risques d’inondation.

« Au Togo, ce que nous essayons de faire, c’est simplement de travailler avec l’ANPC, renforcer ses capacités pour qu’elle puisse s’acquérir de la mission qui lui est confiée. Il est important d’avoir un cadre institutionnel de gestion des risques qui soit un cadre institutionnel performant, et renforcer les capacités de la plateforme de réduction de risques », a laissé entendre Aliou Dia, Représentant résident du PNUD au Togo.

Lire Aussi :   La Télévision en ligne « Direct7 » marque d’un cachet spécial la journée du 1er mai

Le Ministre de la Sécurité et de la protection civile, Général Yark Damehane a exprimé au nom du gouvernement, sa gratitude à l’agence onusienne pour son implication dans la recherche de solutions durables au profit des populations.

« Ce projet vient rehausser l’éclat du partenariat technique et financier entre le Togo et le PUND au grand bénéfice des populations. Nous sommes convaincus qu’au terme de ce projet nous parviendrons à une amélioration substantielle des capacités de résilience de nos institutions nationales et des communautés locales face aux changements climatiques », a-t-il ajouté.

Raphaël A.

Articles en relation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× AfreeWazapNews, des questions ?